Qwel & Maker - The Harvest

album de la semaine du 12/01/2005, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

QWEL & MAKER - The Harvest
(Galapagos4)

QWEL & MAKER - The Harvest Qwel, c'est un tiers des Typical Cats, le trio de MC qui a fait connaÓtre le label Galapagos4 en 2000 en même temps que Murs et ses Netherworlds. C'est aussi deux albums, "If It Ain't Been In A Pawn Shop..." et "The Rubber Duckie Experiment" fort appréciés sur le circuit hip hop indépendant. Maker, entre autres, c'est "Honestly", un excellent album de hip hop semi-instrumental. C'est également "Seconds Away", disque concocté avec le rappeur Adeem (des Dorian Three) sous le nom de Glue. Sortis discrËtement à l'époque, ces deux disques méritent aujourd'hui, rétrospectivement, de trouver une place parmi les toutes meilleures sorties rap de 2003. Voilà pour les présentations.

Voir les deux artistes collaborer sur la longueur d'un album n'a rien de surprenant. Qwel et Maker évoluent depuis toujours dans les mêmes eaux, à Chicago. Ils ont déjà proposé un titre commun sur "Honestly". Et Maker a produit certains titres, les meilleurs, des derniers disques Galapagos4. Pourtant, ce disque est une petite révolution : sur "The Harvest", Qwel trouve le producteur constamment bon qui lui a toujours fait défaut.

Qwel tient la route tout du long. Comme toujours, mais comme jamais, il déclame sans temps mort son rap haletant éprouvé à l'école des freestyles et des battles. Tour à tour critique et sarcastique ("The 'IT' In 'Keeping IT Real'"), éploré ("Ugly Hungry Puppy", "Ruby Ragdollenne"), amoureux transi ("Where I Go, There I Go"), emporté contre son propre pays ("The Siren of Liberty Island") mais jamais outrancier, toujours juste, sans tous les défauts habituellement reprochés aux emo rappers. Maker, pendant ce temps, est tout aussi irréprochable. Il nous redonne foi en la bonne vieille boucle, sachant à merveille la laisser tourner, l'interrompre, l'agrémenter ou la maltraiter quand il le faut, multipliant les timbres et les instruments, sans pour autant jamais produire quoi que ce soit de criard. A deux, Qwel et Maker ont sorti ce genre de disques que seules les meilleures conjonctions astrales autorisent : un album rap bon de bout en bout, du premier à l'ultime morceau.

Sylvain


The Beginning
The "IT" In Keeping IT Real
Broken Wing
The Siren of Liberty Island
Deuterium
The Network (feat. Mestizo)
Capathy
Maker Break
Road Atlas
Chicago '66
Ugly Hungry Puppy
Where I Go, There I Go
Ruby Radgollenne
A Little Something
The End

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals