Ramona Falls - Intuit

23/11/2009, par Sébastien Jenvrin | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RAMONA FALLS - Intuit
(Souterrain Transmissions) [site] - acheter ce disque

RAMONA FALLS - IntuitSi le nom de Ramona Falls évoque pour certains de splendides chutes d'eau situées dans l'Oregon, pour le mélomane invétéré, érudit et avide d'expérimentations pop-folk, il renvoie au nouveau projet solo de Brent Knopf, membre du groupe Menomena. Ce trio originaire de Portland nous avait habitués à une pop alternative aux structures mélodiques tortueuses. En tant que digne prolongement, Ramona Falls suit le même credo et propose avec "Intuit" onze morceaux plus originaux les uns que les autres, à la fois riches et complexes. Ici, rien ne coule de source puisqu'on ne rentre pas si facilement dans l'univers de ce créateur extravagant. Bien loin de la légèreté de bon nombre de productions indépendantes actuelles, "Intuit" est un album qui demande une patience et une attention que l'auditeur contemporain n'est plus habitué à donner. Mais une fois acclimaté à l'univers instable de Brent Knopf, avec ses improbables changements de rythmes et d'ambiances, on se laisse embarquer par le courant de ces compositions élégamment orchestrées. La douceur des guitares acoustiques et du piano classique, qui forment le moule folk de l'album, contrastent avec les envolées lyriques et les délires sonores qui parsèment l'ensemble des compositions. Ainsi, dès l'entrée en matière, le très beau "Melectric" montre la voie de cette pop ambivalente. Le single "I Say Fever" est sans doute le morceau le plus rock de l'album avec son refrain explosif et ses guitares saturées. Si l'univers déjanté de Brent Knopf présente plus d'un aspect intéressant, comme sur ce "Clover" qui rappelle fortement Arcade Fire, "Intuit" ne réussit hélas pas à transformer le souffle vital de ses compositions en efficacité pop. Trop ambitieuse et trop alambiquée, la finesse de ces poèmes sonores s'étiole sur la longueur de l'album et après plusieurs écoutes. Dommage.

Sébastien Jenvrin

Melectric
I Say Fever
Clover
Russia
Going Once, Going Twice
Salt Sack
Boy Ant
Always Right
The Darkest Day
Belly fulla
Diamond Shovel

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews