V/A - Ra n' Bo Records - Collection 2005

31/08/2005, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RA N' BO RECORDS - Collection 2005
(Site) - acheter ce disque

RA N' BO RECORDS - Collection 2005Deux ans après une première compilation très remarquée, le label normand Ra n' Bo Records réitère l'opération séduction en présentant une sélection alléchante de groupes de pop rock indé parmi lesquels pointent certains talents confirmés et d'autres prêts à éclore. L'occasion est trop belle de se laisser aller à une petite séance dégustation de cette production hexagonale aussi prometteuse qu'éclectique.
On pourrait se contenter du plat de résistance, c'est-à-dire des révélations de cette compilation. Dans l'ordre, Tremore, jeune combo surpuissant ayant pour modèle Bowie et Interpol, Da Brasilians et ses harmonies ensoleillées, Belone, enchanteur avec son tube "To The West", Oly Arkle pour son folk nasillard (Herman Düne n'est pas loin) et enfin, The Dadds, plantureux groupe de garage rock façon sixties. Mais ce ne serait pas faire honneur aux hors-d'œuvres si alléchants que sont La Candole, jeune folk-singer ayant décidé de s'offrir un mariage (contre nature ?) avec le Rn'B, Sunset nostalgique du son de l'Hacienda, SMECTA (!) et son tube ovni taillé pour les dancefloors, Professor Fooniax et sa belle pop atmosphérique servie par une voix angélique, El Boy Die, rejeton talentueux de Neil Young, ou encore, Go Go Charlton, ample, groovy et impeccable.
Dessert ou café ? Va pour les deux, ce sera donc : Tom Violence et son rock noisy très maîtrisé, We The Lions qui verse dans une pop orchestrée de bonne facture (Beatles), puis Interstellar Overdrive, encore brouillon mais à l'influence velvetienne nette.
Pour les gros appétits, on ne saurait trop leur conseiller de goûter au blues maladif de Thomas Grove, aux élucubrations teutonnes de Banco Bravo fleurant bon les années 80 tout comme à l'instrumental métal de Stéphane Chapelier. Restent deux titres un peu moins convaincants de Jay Shah "B" et de La Référence ainsi qu'une pochette d'album peu engageante. Mais globalement, on sort de table revigoré, prêt à guetter concerts et sorties d'albums. On en salive d'avance.

Luc Taramini

Tom Violence / Higher Ground
Da Brasilians / Great Western Road
Thomas Dove / Birth Of The Triplet
Belone / To The West
Oly Arkle / Joy'n Love
La Candole / Girl
Banco Bravo / Heute (Love&Rabbits version)
Sunset / Must I Dance ?
SMECTA / Searching For The Crusty Sound
Porfessor Fooniax / Color Blind Girl
We The Lions / Room Where The Lights Shines Through
The Dadds / She Bites
El Boy Die / Elusive Bird
Interstellar Overdrive / The Horse
Tremore / Broken
Go Go Charlton / 75 %
Stéphane Chapelier / ASEPACSECA
Jay Shah "B" / Glossover
La Référence / Something Of Sharo Tate

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews