R.E.M. - R.E.M. Live

12/12/2007, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

R.E.M. - R.E.M. Live
(Warner) [site] - acheter ce disque

R.E.M. - R.E.M. LiveIl a fallu attendre presque 25 ans de carrière pour que les gars d'Athens livrent un live (officiel, on s'entend...). Voici donc ce R.E.M. Live enregistré à Dublin en 2005 pour la tournée qui a suivi "Around The Sun". L'objet est imposant, composé de deux CD et d'un DVD du concert.

Michael Stipe et ses acolytes ont eu le mérite d'offrir au public une setlist qui aborde les différentes époques de leur riche carrière. Les années I.R.S. (premier label du groupe, ndlr) ne sont ainsi pas oubliées, grâce à des titres comme "Don't Go Back To Rockville" avec Mike Mills au chant (et le renfort de Daniel Ryan de The Thrills), "One I Love" ou encore "Cuyahoga". Les fans les plus connaisseurs seront heureux d'entendre le rare "The Ascent Of Man", interprété pour la première fois en Europe. Mais R.E.M. a su rester intéressant après ces années dorées, et le prouve avec des chansons comme "Man On The Moon", "Drive", le très enlevé "What's The Frequency Kenneth ?" ou les succès au box-office qu'ont été "Losing My Religion" ou "Everybody Hurts". Même les titres issus du dernier album trouvent naturellement leur place au milieu de ces chansons, à l'écriture ciselée et à l'interprétation impeccable. Alors, même si les esprits chagrins regretteront l'absence de plusieurs titres qui peuvent sembler incontournables ("Electrolite", "It's The End Of The World As We Know It (And I Feel Fine)" ou "Leave"), si ce disque n'apporte rien de fondamental à la discographie du groupe, il permet de revivre une superbe prestation en sons et en images.

Les images, justement, se trouvent sur un DVD qui reprend le contenu audio et y ajoute une réalisation très dynamique. Ici, pas trop de travelling-plongée-grand angle sur le public, mais un montage nerveux et des images parfois sales (comme dans le concert filmé des White Stripes à Blackpool), ou de facture plus classique, mais en tout cas qui essaient de retranscrire la couleur des différents morceaux. Ce DVD offre donc un rendu assez brut qui retransmet au mieux l'énergie que dépensent les américains sur scène et le charisme de Michael Stipe. Bref, voici un beau moment de musique, à glisser sous les sapins.

Mickaël Choisi

A lire également :
La chronique de "Up"

Disque 1
I Took Your Name
So Fast, So Numb
Boy In The Well
Cuyahoga
Everybody Hurts
Electron Blue
Bad Day
The Ascent Of Man
The Great Beyond
Leaving New York
Orange Crush
I Wanted To Be Wrong
Final Straw
Imitation Of Life
One I Love
Walk Unafraid
Losing My Religion

Disque 2
What's The Frequency, Kenneth ?
Drive
(Don't Go Back To) Rockville
I'm Gonna DJ
Man On The Moon



Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews