5e Rencontres du moyen métrage - Festival de Brive, du 23 au 28 avril

13/06/2008, par | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien


 S'il est souvent plébiscité par les jeunes réalisateurs, le moyen métrage (un film durant moins d'une heure et généralement plus d'une demi-heure) reste un format peu montré : difficilement exploitable en salles, nettement moins présent que le court sur les chaînes de télé... D'où l'intérêt des Rencontres de cinéma de Brive, consacrées à ces autres "films du milieu". Mais pourquoi parler de la dernière édition sur un site dédié à la musique ? D'abord parce que le festival a eu la gentillesse de nous inviter, nous proposant même de pousser quelques disques le vendredi soir (le diabolique binôme Plommée-Couston se chargeant du samedi). Et surtout parce qu'il y fut beaucoup question de musique.

bertrand burgalat

Dans la composition du jury, tout d'abord, présidé par l'auteur, compositeur, interprète, arrangeur, producteur et patron de label Bertrand Burgalat, qui a récemment prouvé l'étendue de sa culture cinématographique en programmant une remarquable "carte blanche" sur les chaînes de CinéCinéma. Outre le toujours sympathique B.B., on y retrouvait Lola Lafon, auteur de deux romans mais également musicienne et chanteuse du groupe Lola Lafon & Leva, ainsi que Thierry Jousse, qui a toujours mené de front critique cinéma et musique, et qui a fait jouer Katerine et Noël Akchoté dans les films qu'il a réalisés. La comédienne Hande Kodja et les acteurs Jean-Christophe Bouvet et Dominique Pinon complétaient ce chouette casting.

Arrivé le vendredi, on aura malheureusement raté la projection du cultissime "Macadam à deux voies" de Monte Hellman sur une musique live du groupe parisien Hopper (qui succédait à Olivier Mellano sur "Duel" de Spielberg et Cyann & Ben sur "THX 1138" de Lucas les années précédentes). En revanche, on aura réussi à se lever le dimanche pour assister à la rencontre avec Syd Matters, excellemment animée par notre confrère des "Inrocks" Jacky Goldberg. Ce n'était pas Jonathan Morali mais le guitariste Olivier Marguerit qui représentait le groupe, pour une discussion souvent passionnante autour de leur travail collectif pour le film "La Question humaine" de Nicolas Klotz.

Grâce à la projection d'une demi-douzaine d'extraits du film, on put vraiment rentrer dans le vif du sujet... et constater à quel point la musique (et plus largement la bande-son) entretenait un dialogue fécond et profond avec les images.

Du côté de la compétition (uniquement francophone), on retrouvait notre chouchou "Primrose Hill", joli film impressionniste à l'impressionnante B.O. pop, dont on vous avait déjà causé sur le blog il y a un an, après sa présentation à Cannes. Il n'a pas reçu de prix, mais ce fut l'occasion de revoir son réalisateur Mikhaël Hers, qui prépare actuellement son premier long.

Primrose Hill

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews