Repenti

19/01/2008, par Christophe Dufeu | Edito |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Bon, j'avoue : je commence à être sacrément largué dans toute cette bouillonnante scène française dans laquelle de nouveaux artistes semblent se jeter quotidiennement : Ours, Rose, Renan Luce, Daphné, Da Silva, Jeanne Cherhal... De loin (ou en tous cas de mon point de vue), ce potage bouillonnant a toutes les allures de la soupe et, malgré les revendications de chacun pour dire "oui les autres OK, mais moi tout de même, je me démarque vachement...", difficile de faire le lien entre les chansons et les auteurs. Alors bon, quand une petite chanson sort du lot, on a un peu honte de ses propres jugements, et on essaie de lui rendre justice ; et puis, ça tombe bien, la chanson s'appelle "Repenti". Son auteur, qui ne nous avait pas spécialement tapé dans l'oreille jusque là, c'est Renan Luce. Mais il faut bien se rendre à l'évidence, cette chanson est bien ficelée : à commencer par les paroles, finement écrites, sur un thème qui, s'il semble pioché dans un film américain, n'en reste pas moins original dans la chanson ; des paroles avec ce qu'il faut de distance pour être amusantes - et ce qu'il faut de subtilité pour éviter les gros clins d'oeil lourdingues à la Bénabar. Côté musique, Luce évite le gloubiboulga informe dominant en faisant dans la simplicité - une mélodie charmante et efficace et des arrangements plutôt dépouillés : franchement pas mal. Alors, repenti de la chanson française ? Bon, non, pas encore mais si elle décide d'aller dans cette direction, je veux bien ranger mon six-coups et arrêter de dégommer des boîtes de conserve périmées en forme d'Olivia Ruiz.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews