Robi reprend la route

06/09/2013, par Luc Taramini | Clips |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

A n'en pas douter elle trace sa route Robi, à la vitesse d'un cheval au galop ou plutôt d'une amazone sur un cheval au galop. Sept mois après la sortie de son album, le beau diamant noir "L'hiver et la joie", elle présente déjà son troisième clip. Fini le do-it-yourself (qui avait donné le très inspiré "On ne meurt plus d'amour", 85 000 vues quand même, mais aussi le moins inspiré "Où suis-je", 14000 vues, snif) La demoiselle s'est entourée d'un réalisateur, Gaëtan Chataignier, et d'une équipe technique pour mettre en images le redoutable single "Ma Route" avec les chœurs de Monsieur Dominique A.

L'idée ? C'est la nuit, une route déserte vraie ou imaginaire s'enfonce au coeur d'une forêt flippante. Caméra subjective : on est en voiture, à la place du conducteur. Halo bleuté. Ambiance X-Files. D'un seul coup apparaît une silhouette sur le bas côté. Merde la Dame Blanche, au secours ! Mais aucune embardée ne vient. Figurez-vous que c'est un peu plus subtil que du John Carpenter. La fille en question se retourne… Tiens, c'est Robi ! Dingue ! Elle lance un regard inquiet et tente de fuir plus avant (ce qui s'avère assez vain sur une ligne droite, mais bon, les réflexes idiots on en a tous) Alors, rassemblant tout son courage, elle choisit de faire face. Face à quoi ? A la voiture, à ses peurs, à ses fantômes pardi ! Pis, elle les repousse à mains nues tel un Sisyphe ou un Hercule sortis de la nuit des temps. La voiture recule, s'immobilise, se tient à distance. Est-ce vraiment une voiture ? Moi j'opterais plutôt pour une boule de flipper ou un petit vaisseau spatial histoire de faire plaisir à Mulder et Scully qui arriveront après la bataille comme d'hab.

Quoi qu'il en soit Robi reprend sa route et on se dit que cette "chose"  va finir par revenir à la charge. Suspense, je n'en dirai pas plus... J'ai l'air de me moquer mais pas du tout. A partir d'une idée simple Robi réussit un clip esthétique à tiroirs. Chacun y verra ce qu'il veut.

Continuez comme cela Mademoiselle, vous avez un boulevard ! 

 

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews