Seriously, Eric? #3 - track by track

13/10/2011, par Guillaume Sautereau | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Avec ce troisième volume de sa série de compilations "Seriously, Eric?", Alter K nous régale de seize titres balayant tout le spectre de la pop avec originalité et excellence. Visite guidée par Olivier, qui nous fait découvrir chacun des artistes et leurs morceaux.

1/ Quadron - Slippin' 

On avait connu Hannibal l'acolyte de Coco (la chanteuse) via son projet avec Owusu il y quelques années de cela qui avait déjà un peu cette touche de R&B inventif, sexy et unique. Ca ne tombe pas dans le vintage comme trop souvent... L'album de Quadron regorge de petites merveilles soul à la fois intemporelles et modernes.

 

2/ This Is The Kit - Earthquake (Fear Of Theydon remix) 

C'est sur un petit label anglais qu'on adore: Need No Water avec qui on travaille depuis quelques années déjà. On les avait connus via Plaisir de France avec son remix pour Catriona Irving qui avait marché très fort. On connaissait déjà la chanson via un Concert à Emporter de la Blogothèque, mais là c'est le remix de Fear Of Theydon qui nous a scotché : du vrai cosmic hippie. Ce qui sur le papier sonne horrible mais en fait non :)

 

3/ Black Devil Disco Club feat. Nancy Sinatra - To Ardent (Grovesnor remix)

Issu de Circus le dernier album de Black Devil Disco Club, c'était déjà un titre sexy et bizarre à la fois. Ici la rencontre de deux légendes pour un remix un peu Miami Vice ajoute une dimension quasi mythologique: normal c'est Grovesnor, un ex-Hot Chip qui s'est prêté au jeu. Du coup c'est épique et hédoniste. On ne s'en lasse pas.

 

4/ Pollyn - Sometimes You Just Know

On avait découvert leur précédent single "How Small We Are" par hasard il y a quelques mois et on avait adoré. Après quelques échanges avec eux on a eu la chance d'avoir en exclusivité le single de leur nouvel album. Ils vivent à LA, leur punk-funk est magnétique, leur chanteuse sexy mais pas que et Sal P de Liquid Liquid apparait sur une de leur chanson. Ils ont tout bon.

 

5/ Patrick H. Kowalewski - Indigo 

C'est un très jeune Allemand et c'est un de ses tous premiers titres. La chance du débutant ? L'avenir nous le dira mais on a ici une chanson qui se rapproche de la perfection : un premier quart au piano classique qu'une rythmique syncopée vient déranger avant qu'une série d'arpeggiators n'entraine l'auditeur dans une transe aérienne. On se sent littéralement pousser des ailes.

PATRICK H. KOWALEWSKI - INDIGO by PATRICK H. KOWALEWSKI

 

6/ Sauvage - San Diego 

Nos petits protégés :) Il y a trois ans on était tombé sur un clip fait maison pour une chanson faite-maison: Camel. On a dû les convaincre que c'était super car ils voyaient plus ça comme une démo pour rigoler. Du coup on l'a sorti et depuis ils ont eu pas mal de succès avec leurs titres suivants, également "Wolves" ou "Glory". Sur ce dernier on sent vraiment leur influence Beach Boys ou Animal Collective, un peu moins le Ratatat ou Caribou des débuts. C'est vraiment construit et produit d'une manière très spéciale. Au début c'est déstabilisant car assez luxuriant tout en restant minimaliste. Mais au final c'est juste unique.

 

7/ Alpine Decline : An Accident

C'est vraiment un groupe à part, un duo mixte de LA basé à Pékin qui fait une sorte de drone pop entre My Bloody Valentine et Spacemen 3. C'est très psyché mais ça reste suggéré et n'envahit pas tout, les mélodies restent le point fort. On sent vraiment une tension, que chaque note est habitée. C'est difficile à décrire mais impossible de rester de marbre. C'est attirant et terrifiant en même temps. Leur album "Disappearance" est vraiment une des claques de l'année (ça sort en novembre). L'autre single "Now You Believe In Vanishing", est une petite bombe, avec un joli vernis garage.

 

8/ Cam Butler - Does Your River Run Deep

Le genre de titre qui vous hante dès les premières notes. La section cordes est magnifique. Ça sonne comme une chanson cachée de Melody Nelson sur laquelle Jean-Claude Vannier aurait fait trop d'expérimentations et que Gainsbourg n'aurait pas osé dénaturer en chantant. C'est un instrumental très long mais très parlant. C'est enlevé et ça swingue grave. Du bel ouvrage donc.

 

9/ Eckman : Red Wall

La première fois qu'on a entendu parler d'Eckman c'était grâce à son génialissime re-edit de Momma Miss America de Paul McCartney. Outre le fais qu'il soit aussi un très bon remixeur et Dj il est avant tout un excellent producteur entre le Roxy Music et Sébastien Tellier. C'est toujours classe, sexy et légèrement désenchanté.

 

10/ Franklin - I Know (Com Truise remix)

Il s'agit d'un des titres forts de cette année. Le remixe avait été commandé juste avant que la cote de Com Truise n'explose. Un joli coup mais surtout un remix incroyable. Avec un vrai parti pris tout en gardant la fébrilité quasi-emo de l'original. Une vraie virée dans un futurisme rutilant et passionnant.

Franklin - I know (Com Truise Remix) by Com Truise

 

11/ NZCA/Lines - Compass Points

On a découvert Michael Lovett via le label anglais Lo Recording l'année dérnière. Après un featuring remarqué sur le Circus de Black Devil Disco Club, un remix pour Memory Tapes et un premier morceau sur la compilation Domestic Pop, il était temps pour lui de dévoiler quelques-uns de ses secrets. Produit par Charlie Alex March et mixé par Ash Workman (Simian Mobile Disco, Metronomy, Klaxons etc) c'est une sorte d'ovni. A savoir du R&B électronique entre Aaliyah et Aphex Twin. Déconcertant mais captivant. 

 

12/ Rue Royale - Say Now You Would (Plaisir de France remix)

Au départ c'est une comptine folk. A l'arrivée c'est quasiment un truc de drogué qui répète en boucle "If i could somehow see your face then I would know that you're alive". C'est une espèce de déclaration d'amour qui tourne au cauchemar. Les zombies peuvent aussi être des poètes.

 

13/ Symboter - Crime (Spaceships Are Cool remix)

Alors là c'est vraiment une histoire folle. Pour la faire courte, Olaf Schirm aka Symboter est un musicien allemand de la fin des 70s influencé par Tangerine Dream, Klaus Schutze et Kraftwerk. Un pionnier de l'électronique qui construisait ses propres machines, ses propres synthés et a sorti quelques chefs-d'œuvres oubliés, uniquement disponibles en K7 ou en vinyle. Rien n'a jamais été ré-édité. Par chance on a réussi à le contacter et à le convaincre de nous confier un titre inédit, ce qu'il a accepté à condition qu'il soit remis au goût du jour. C'est là que Spaceships Are Cool est intervenu pour re-lifter "Crime" qui possède un grain unique et une folie douce assez hypnotique. Un peu comme un générique de jeu vidéo type Zelda quand on était enfants.

 

14/ The Konki Duet : Heartful

Une de nos chansons préférées de l'année. Il s'agit d'un des meilleurs titres du trio féminin franco-japonais-russe (comment on dit déjà?) issu de leur dernier album Let's Bonappétons. C'est hyper entrainant. Ca démarre au quart de tour et embarque tout sur son passage entre Electrelane et Blondie. La rupture punk qui intervient à la moitié est vraiment super forte. C'est sexy, écorché, viscéral... assez inattendu. Un super single.

A Minute Seen / The Konki Duet from A Minute Seen on Vimeo.

 

15/ Studio Paradise - Baby Girl

Simple et efficace, un morceau entre Happy Mondays et Flaming Lips qui donne envie de s'amuser et de s'adonner aux plaisirs les plus primitifs. Ça n'a l'air de rien mais ce n'est pas donné à tout le monde que de composer un titre pop aussi bulldozer. En plus il y a un solo de guitare super épique!

 

16/ Princess One Point Five : All You Are

On a volontairement gardé les deux parties du titre qui est en fait le dernier morceau de son album "What Doesn't Kill You". C'était marrant de terminer sur cette impression de rêverie et de faux au revoir, chose rare sur une compilation. L'idée étant de vous retrouver bientôt pour un vol. 4.

En attendant le volume 4, la compilation s'écoute sur Deezer et Spotify et s'achète sur Itunes. Passez aussi faire un petit coucou à Eric ici et ici.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews