Singles - Blur, Looper, Hefner, The Cardigans, Stereophonics, Kula Shaker

02/03/1999, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SIMPLES en bref - par Gildas

Dans le panier cette semaine, petite rÈcolte de fleurs de saison :

> BLUR - Tender
Tout commence par une jolie pochette faite main par le guitariste du groupe. La teinte orangée lui sied à merveille. Malheureusement la chanson ý l'intÈrieur n'est pas à mon gošût. Beaucoup trop riche la friandise. Coeur gospel grandiloquent (Primal Scream vu ý travers la loupe Spiritualized), guitare bavarde, clappement de mains en rythme et Damon qui se lamente sur la perte de l'Ítre aimÈ d'une voix parfois fausse. Pas terrible. Les seuls bons points de ce single viennent des faces B. Normal, on retrouve Song 2.

LOOPER - The Ballad Of Ray Suzuki
Pour se remettre on se lance sur Looper. Stuart David vous connaissez ? Mais oui c'est le bassiste de Belle & Sebastian, l'auteur du trËs beau "Space Boy Dream" sur "The Boy With The arab strap" . Seulement lý, finie la pop lÈgËre et Twee de B&S. Stuart et ses compËres (sa copine et son frËre) nous propose des morceaux 100% Èlectronique, mÍme la voix est passÈe ý travers le filtre d'un vocodeur. Les mÈlodies sont lý malgrÈ tout et elles sont soutenues par une joyeuse rythmique dÈconnante ý la Bentley Rhythm Ace. Si vous Ítes f’chÈs avec la musique de dance floor, ce single a tout de la passerelle idÈale.

> HEFNER - Hymn For The Alcohol
Ne vous fiez pas au titre, il ne s'agit pas d'une chanson à boire, ou alors à boire pour oublier. Oublier la mÈdiocritÈ de ce disque geignard sans Ètincelle. Certains arrivent ý faire des chansons mÈlancoliques magnifiques dont la douce langueur vous envahit. D'autre geignent dans leur coin sans rÈussir a partager autre chose que de l'ennui. Hefner sur ce disque se classe malheureusement dans cette deuxiËme catÈgorie. Un morceau au ralenti pour des Ètats d'’mes d'adolescents flou et sÈpia comme une photo d'Hamilton.

CARDIGANS - Erase and Rewind
Dans la mÍme foulÈe que "Favorite Game" "Erase and Rewind" est une chanson bien sous tous rapports : mÈlodie entÍtante, rythmes variÈs quoique bien plus lent que le premier simple et la voix de la chanteuse est toujours aussi envoštante. En plus en face b on retrouve un remix de Favorite Game pas piquÈ des vers et pour les heureux possesseurs d'ordinateur la vidÈo du clip qui leur a valu la censure des media. Tout bon je vous dis.
E

Ils Ètaient Ègalement prÈsents cette semaine :

> STEREOPHONICS - Just Looking
Comme le titre l'indique, à regarder en passant. Les Stereophonics sont en passe de devenir les prochains Manic Street Preachers : mÍmes origines galloises, mÍmes chansons hymnes ý chanter en coeur dans les stades. Des guitares un peu plus agressives peut-Ítre pour une meilleure crÈdibilitÈ indie.

> KULA SHAKER - Mystical Machine Gun
Une prière new age et moralisatrice sur fond de prog rock ý Èviter absolument.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals