Singles - R.E.M. - Fountains of Wayne - Jon Spencer Blues Explosion - Steps - Ozomatli - Naomi - Roddy Frame

13/03/1999, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SIMPLES en bref - par Gildas

Les beaux jours arrivent, les belles chansons aussi.

> R.E.M. - At My Most Beautiful
Le dernier album marque le retour de R.E.M. aux affaires, ce single marque le retour à la ballade idéale. At My Most Beautiful charme par sa mélodie légère et la voix de Stipe cajole l'auditeur pendant que les choeurs beach boys-iens l'entourent de douceur. Malheureusement cette voix disparaît sur les autres titres du ep. Sur la reprise du Passenger d'Iggy Pop on sent sa voix fatiguée par trop de concerts promo (la chanson est prise lors d'un show pour la BBC) et ça tourne vite au brouillon qui traîne en longueur. 7 minutes plus tard on peut enfin entendre Country Feedback, autre morceau de bravoure de R.E.M., la voix pèche un peu mais la chanson est pourtant quasi parfaite. Souhaitons que Stipe se repose avant la prochaine tournée.

> FOUNTAINS OF WAYNE - Denise
Avant Maria, Blondie nous avait déjà présenté leur copain Denis. Ici ce sont les Fountains Of Wayne qui font le tour des amis de la famille. Comme celui de Denis son aîné, le refrain de Denise est entêtant à souhait. Encore une bubblegum pop song pour jouer au Frisbee sur la plage. Dommage que les faces B ne soient pas à la hauteur et dévoilent rapidement le manque d'imagination du groupe.

 

> JON SPENCER BLUES EXPLOSION - I Talk About The Blues
Attention musique dangereuse. Quand on voit l'effet que cette chanson a sur la délicate Wynona Rider dans le clip fourni sur le CD+, on se dit que c'est un disque à ne pas mettre entre toutes les mains. Du Psychobillyhipblueshop déjanté. Un peu comme le résultat improbable de la fornication des Cramps et de Cypress Hill. Un truc pervers et sexy en diable. Le rock est la musique du diable disait-on dans les années 50/60. Aujourd'hui on en voit un des plus beaux démons.

> OZOMATLI - Cut Chemist Suite
Ils cachaient bien leurs jeux. Avec un titre comme Cumbia De La muerte on Ètait tout de suite dans la moiteur de l'AmÈrique centrale (dans un club, pas dans la jungle). Rythme latin, chant espagnol et pieds qui bougent tous seuls. Mais après on déchante. Ozomatli est en fait le projet parallèle de deux Jurassic 5 et les deux autres titres sont des raps au phrasé poisseux plaqués sur des rythmes entraînants. Mais rien de bien extraordinaire en fin de compte. A éviter à mon humble avis.

> STEPS - Better Best Forgotten
Tube abbaesque pour jeune fille en fleur. Malheureusement je n'ai plus douze ans et je n'ai jamais aime les grands blonds barbus en patte d'ef' lamÈs

> NAOMI - Be My Lover
L'invitation est tentante surtout que la pochette révèle un joli minois. Malheureusement ce rock macho balourd même s'il est chanté par une charmante jeune Anglaise n'a rien à voir avec le charme et la délicatesse de la Naomi de Damon et Naomi.

> RODDY FRAME - Sister Shadow
Aztec Camera, vous vous souvenez ??? Roddy Frame était le seul maître à bord de ce frêle esquif de la chanson pop. Il n'a jamais réussi à trouver les vents portants vers les rivages du succès et fait partie de ces quelques bijoux que l'on chÈrit en petit comitÈ. Ce n'est malheureusement toujours pas avec Sister Shadow qu'il mouillera dans le port du succès populaire.... encore une pépite supplémentaire pour le coffre aux trésors oubliés.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals