Singles - Fariña, Super Star Disco Club, The Go-Betweens, Fantastic

17/11/2000, par Guillaume Sautereau | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SIMPLES en bref - par Guillaume

TEENAGE FANCLUB - I need directionFARIÑA - Confession TV
(Bad Jazz)

[site]

Sous une pochette pingouinesque (en guise de clin d'oeil aux Field Mice ??), deux titres de plus à porter au crédit de Fariña, et, pour ce qui est de la face A, "Confession TV", de nouveau un sans faute. Et s'ils cherchent peut-être un peu trop ostensiblement la recette de la bombe pop sur ce morceau, à l'écoute de ce refrain soigneusement bidouillé avec les armes de la pop moderne, on leur pardonne aisément. Toujours futurs grands, mais plus pour longtemps, je l'espère.

THE EXPLODERS - What's What & Who's WhoSUPER STAR DISCO CLUB - 4 Tales From a 4 Tracks
(Monster Truck Corporation)

Plus connus en dehors de nos frontières - les Lillois ont déjà sorti un album et deux singles sur Che, maison de goût, Super Star Disco Club revient sur ses jeunes années avec ce 7" tout rouge, enregistré sur un 4 pistes entre 95 et 97. Le premier titre évoque un bootleg furieux du Velvet avec un Lou Reed en pleine crise de parano, le second, petite balade faussement champètre, calme le jeu, avant le mini-hymne raide et enfantin de "Ticket to Your House", avant que le dernier titre n'évoque un bootleg furieux de Pavement avec un Steven Malkmus en pleine crise de psychédélisme urbain et déjanté. Jouissif, cultivé, jouissif et cultivé. Soit trois bonnes raisons de s'adonner au plaisir immédiat de ces chansons en friche.

THE GO-BETWEENS - Going BlindTHE GO-BETWEENS - Going Blind
(Clearspot - Tripsichord)
Après l'album, le single. Alors, joie, forcément. "Going Blind" est un des titres les plus pop de l'album, d'ailleurs il est signé Grant Mac Lennan (on espère que Robert ne s'est pas offusqué de ce choix). D'ailleurs, c'est lui qui s'y colle sur le suivant, un "Woman Accross the Way" un brin oriental. Quant à "The Locust Girls" et son orgue sixties, sa douce mélancolie, on se demande pourquoi ils ne l'ont pas également mis sur l'album... pour que j'achète aussi le single ? mais je l'aurais acheté quand même, de toute façon...

FANTASTIC - Sun: What A Wonderful Word epFANTASTIC - Sun: What A Wonderful Word ep
(les Disques Aquatic / Pop Lane)

Un peu de finesse, pour finir. Fantastic rappelle avec brio les premières heures d'Everything But The Girl ou le meilleur de Louis Philippe. C'est bien entendu, comme la plupart des trucs que j'écoute, assez peu moderne, mais c'est fait avec goût, sans excès de kitsh, de jolies mélodies et d'un brin de personnalité qui fait toute la différence. Un nom de groupe pas si mal trouvé que ça pour un disque idéal pour l'été, même (surtout) s'il est fini depuis deux mois (l'été).

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews