Singles - Goo-Goo Blown (Le Bonhomme), Magicdrive, The Clientele/The Relict, Tindersticks

14/03/2001, par Guillaume Sautereau | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES - par JC, Etienne et Guillaume


GOO GOO BLOWN (LE BONHOMME) - Subaquachaotik warriors e.p 2000GOO GOO BLOWN (LE BONHOMME) - Subaquachaotik warriors e.p 2000
(Autoproduction)
Drôle de bonhomme, ce Goo Goo Blown ! D'abord, il nous accueille dans son cinq pièces avec une ligne de basse effrayante, puis il nous serre la main avec une envolée de cordes pour nous mettre en confiance. Sacré as de la déco, il a repoussé les murs et on ne se sent pas du tout à l'étroit chez lui. J'en veux pour preuve le salon, reposant et tout en finesse, qui cependant, ne se prive jamais d'être le théâtre de soirées agitées. La chambre à coucher, comme la pièce précédente, est à la fois douce, calme et prise de folie occasionnellement. Goo Goo a du goût, et il nous le fait savoir. Sur ses étagères noires, bien calées contre le mur, figurent en bonne place les disques de Radiohead, des Tindersticks ou même de Placebo... Le secret de Goo Goo Blown tient aussi dans son ingéniosité. Son installation électrique est une merveille : mais surtout elle cohabite de façon harmonieuse avec des instruments, plus conventionnels qu'on attendait evidemment pas dans un tel loft ! Bref, ce petit Goo Goo est le voisin de palier idéal, dont on envie les talents de bricoleur et l'art de la décoration. Belle pendaison de crémaillère. (Etienne)


THE RELICT /THE RELICT /-THE CLIENTELE - Held In Glass / (I can't Seem) To Make You MineTHE CLIENTELE - Held In Glass / (I can't Seem) To Make You Mine
(Johnny Kane Records).
Retour en vinyl des Clientele, accompagnés sur ce split single de The Relict, que l'on qualifiera sans rentrer dans les détails de Side Project. "Held In Glass", chanté par Abi Marvel et "(I can't seem) to Make You Mine", chanté par Pam Berry et parfaite réponse au "(I want you) more than ever" d'un précédent single chez Elefant, déroulent leurs paysages au ralenti. Un peu comme si Emmylou Harris avait enregistré avec Felt. On s'endort mais on fait de très beaux rêves. (Guillaume)


MAGICDRIVE - Bang 2 rightsMAGICDRIVE - Bang 2 rights
(Fontana/Polygram).
[site]
Robert Pollard défouraillant désormais ses chansons avec une prolixité qui n'a d'égale que son actuel manque d'inspiration, la power-pop idiote et jouissive n'a et c'est dommage plus de représentants dignes de ce nom. Il y a donc de la place pour un groupe comme Magicdrive dont ce 4-titres sorti en 1998 ( !) vient apparemment à peine de franchir le Channel. On ignore ce qu'est devenu le groupe depuis mais il serait regrettable qu'il ait quitté son garage avant de donner des successeurs à des morceaux impecs comme " egyptian eyes " (à essayer avant de partir bosser le matin), " Bang 2 rights" ou cette reprise roborative d'un titre qu'on aurait cru condamné aubannissement perpétuel (accrochez-vous bien) " Turn it on " de Genesis. (JC)

TINDERSTICKS - What Is A ManTINDERSTICKS - What Is A Man
(Beggars Banquet).
Il lui est arrivé un truc bizarre à ce disque : je l'ai oublié. Je l'ai acheté, je l'ai posé dans un coin, et ce soir, après la vaisselle, je l'ai retrouvé sous une pile de CD en cherchant un vieux Lee Hazlewood. Une telle inconséquence méritait bien une chronique, donc allons y. La chanson ? une reprise, pour le générique d'une série télé, si j'ai bien suivi. C'est simple, direct, très bien arrangé, et Stuart est plutôt en forme. Sur l'autre face, pareil mais sans Stuart. Pas indispensable, mais tout bon. Bon, maintenant, qu'est-ce que j'ai fait de "Cowboy in Sweden" ? (Guillaume)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews