Singles - Low, Emiliana Torrini, Apartment

11/03/2005, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES par Gildas Le Pallec

LOW - CaliforniaLOW - California
(Chairkicker / Rough Trade / PIAS)

Je vais en faire hurler un certain nombre en disant ça, mais bon, en ces temps de confessions télévisées à tout va, je me lance dans la confession pop. Alors voilà : "mon père, ça fait au moins 3 albums que je ne prends plus de plaisir à écouter Low". Depuis la sortie de "Secret Name" en fait. "In The Fish Tank" me gonfle, "Things We Lost In The Fire" m'avait fait l'effet d'un feu de paille et "Trust" me laissait de marbre. C'est à peine si "A Lifetime Of Temporary Relief" m'avait réconforté et rabiboché avec ce qui fut pour moi un groupe culte... Voilà pourquoi je dois avouer ma surprise à l'écoute de ce ep. 7 minutes de musique et 3 minutes de video presque parfaites, pas une seule seconde d'ennui à l'horizon. Je n'avais pas entendu ça depuis "The Curtain Hits The Cast"... Ça me donnerait presque envie d'acheter l'album !

EMILIANA TORRINI - Sunny RoadEMILIANA TORRINI - Sunny Road
(Rough Trade / PIAS) - [site]

Elle est trop mignonne, Emiliana. Sa voix douce et sucrée ferait fondre le cœur du plus glacé des hommes de main de la mafia russe. Alors, quand en plus elle se laisse remixer façon reggae ensoleillé par Nick M, le glaçon russe, il a vite fait de fondre dans sa grenadine pop. Je ne suis pas sûr que l'album de la belle se tienne à 100%, mais ce single est plus que convaincant. "Sunny Road" est une chanson pop idéale (certains acharnés qui les recherchent sur le forum du site feraient bien d'y jeter une oreille) qui se fredonne à la seconde où on l'entend. Le minimalisme des arrangements éclaire la beauté simple de la mélodie, la rythmique bossa timide provoque des déhanchements discrets et les relectures reggae (donc) et electro/melodica renforcent ce sentiment bizarre de connaître la chanson depuis tout le temps. Vraiment, elle est trop mignonne, Emiliana.

APARTEMENT - Everyone Says I Am ParanoidAPARTEMENT - Everyone Says I Am Paranoid
(Fierce Panda / import) - [site]

Clarifions les choses dès le départ, les petites teignes de Apartment ne connaissent pas The Apartments. Voila c'est dit, maintenant qu'on a bien rigolé (arf, les petits cons, ils ne connaissent même pas le meilleur groupe de tous les temps), on va pouvoir écouter leur single dans le calme. Enfin, dans le calme, c'est vite dit parce que les 2 chansons qui constituent ce single invitent à la contorsion épileptique comme peu de chansons l'avaient fait depuis la fin des années 80. La batterie syncopée guide des guitares au cordeau autour d'une basse chaloupée qui, bien sûr, rappelle Joy Division. Mais il ne faut pas s'arrêter là. Les quatre garcons d'Apartement, contrairement à mes têtes à claques préférées d'Interpol, ont une âme et des envies qui vont au delà de la simple copie. Il y a ici une urgence qui, si elle n'est pas originale, a au moins le mérite d'être originelle. Un single instantané et frais, 6 minutes et 1 seconde d'urgence sur 4 accords.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals