Slipping Husband meets Trophy Wife

19/12/2007, par | Edito |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Ce matin, en me rasant, je me demandais quelle musique pourrait être jouée lors du mariage - pour l'instant hypothétique - entre une célèbre ex-mannequin qui fait maintenant chanteuse blonde et un homme de petite taille dont le prénom comporte quatre consonnes et trois voyelles, et qui aime bien s'afficher avec les plus grands démocrates de la planète. Jetant un oeil aux rayons de ma discothèque, je suis tombé sur le deuxième album d'un groupe américain que Popnews a beaucoup défendu. Déjà, le nom semble prédestiné : The National. Avec un peu d'humour, le titre, "Sad Songs for Dirty Lovers", pourrait convenir. Quant aux titres des chansons, ils se passent pour la plupart de commentaires : "Slipping Husband", "Thirsty", "Available", "Sugar Wife", "Trophy Wife", "Fashion Coat" (Armani ? Prada ? Gucci ?), "Patterns of Fairytales" (coucou Eurodisney), "Lucky You" (ben tiens). En revanche, j'ai beau retourner le Net dans tous les sens, pas trace d'une liaison entre Carla B. et Matt B(erninger). Pas assez de consonnes, pas assez de voyelles ? Ou pas assez de notoriété et pas assez d'argent ? Eh oui, le "Fake Empire" n'est pas à la portée de tous.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews