Soften - We Were Challengers

07/07/2009, par David Vertessen | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SOFTEN - We Were Challengers
(Saïko records) [site] - acheter ce disque

SOFTEN - We Were ChallengerDeuxième album pour ces Helvètes qui portent fichtrement bien leur nom : les Soften livrent un rock céleste et mélancolique, qui trempe habilement le bout des cordes électriques dans les méandres moelleux de la pop musique, d'où il tire moult vertus. Excepté sur des titres comme "Sabotage" - aux portes de la lounge -, "Options" ou "Night Trains", c'est malgré tout le format rock qui sert de squelette à l'architecture, mais avec cette subtilité omniprésente qui enrobe et canalise les phases plus pêchues, jamais, ou presque, dépourvues de grâce. La voix douce et aérienne de Nils Aellen, sorte de catalyseur magnétique, suggère calme et retenue aux instruments, pourtant foncièrement acérés, dont les montées en puissance n'ont d'autre alternative que de finir leur course dans un voile duveteux. De la confrontation de l'énergie aux espaces cotonneux, émanent des ambiances riches et diverses qui, fortes de leur interdépendance, donnent un sentiment de stabilité et d'équilibre à l'ensemble. Bien assises sur leur base, les nuances s'écoulent à la façon d'un filet de lait qui dessine la surface noire - car c'est quand même la grosse tendance de cet album - d'un café corsé. Les recoins sombres de la toile, traversés de nuages lactés, confèrent à l'opus des allures de bande-son, avec ses phases énergiques, contemplatives et d'abandon. "We Were Challengers" est un album propre à l'introspection, qui est peut-être à éviter dans les moments de déprime.

David Vertessen

Sabotage
Blaze (the Line)
Oh July
Night Trains
The Soft Ride
Options
Make Or Break
Arena Lynn
A Handful of Secrets
Phases of Gravity
The Wave Theory


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals