Soirée We Are Unique!, avec Michael Wookey, Old Mountain Station et Angil and the Hiddentracks

05/12/2013, par | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Le label We are Unique! s'installe pour une soirée aux Ateliers de Toulouse, endroit surtout destiné au théâtre. Après la soupe proposée à l'entrée et la récupération d'un album du label à l'achat de sa place (ça c'est du bon plan !!), on s'installe confortablement dans ce qui fut jadis un bâtiment technique des Eaux et Voiries. Dans cette configuration, le public restera assis, statique et bien sage mais non moins attentif.

Les mélodies de Michael Wookey ne sont certes pas mises à l'honneur durant sa prestation, mais l'Anglais privilégie la communication par l'émotion et profite de son sens expressif et de sa présence scénique pour nous charmer.

Michael Wookey

Il débute le concert par une reprise d'un classique américain, "Fall Out My Knees", armé de chaînes, d'un piano jouet et de ses godasses martelant le plancher. De quoi nous mettre en éveil pour recevoir les morceaux de Folk-Cabaret aux messages travaillés tels que "You and the Stars", "When I'm Gonna Get My Gun" ou encore "Heaven Themed Parties". Dès la troisième chanson, Michael est accompagné des Hiddentracks qu'on retrouvera plus tard, donc des cuivres et une batterie accentuent le côté faussement crooner du chanteur.

Cette première partie fut convaincante et on attend la suite avec le sourire aux oreilles.

Après 15 minutes de pause, vient Old Mountain Station et son rock indé. Le chanteur nous demande de l'excuser, il n'est pas à 100% de ses moyens vocaux à cause d'un rhume...et cela est vraiment dommage car les arrangements de ce groupe parisien flirtent avec des airs de Pavement - et le chant n'est pas à la hauteur. De plus leurs chansons se ressemblent un peu. Le set paraît alors linéaire. Les titres "Cold Times" et "Way Down" sortent quand même du lot, par leur pudeur et fraîcheur.

Angil and the Hiddentracks, c'est le groupe phare du label, du moins celui qui fait le plus de ventes...Gérald Guibaud, le fondateur de We Are Unique! les définit comme du pop folk jazzy. Angil & Co est surtout le plus attendu de la soirée (enfin j'en ai l'impression). Ce groupe orchestre se compose ce soir d'une clarinette, une flûte traversière, un trombone, une trompette et une batterie....et c'est efficace... Les cuivres donnent le son groovy avec un quelque chose de nonchalant et décontracté. Justement ces cuivres qui donnent un son puissant sont là retenus ou contrôlés par le déplacement à travers la scène et la salle. Cet ensemble est captivant mais c'est surtout la voix de Mickaël Mottet qui rayonne... d'ailleurs commencer par le titre "Pure Mathematics" c'était clairement prendre des risques avec un chant qui commence aigu pour plonger dans les graves...à froid ce n'est techniquement pas évident, mais ce soir ce fut réussi avec brio. Et puis notons que la balance voix / instruments est excellente ....Au fil des titres la retenue va disparaître totalement pour le "Swan Song" où tout est lâché et me rappelle quelques minutes du "Live at Pompei" de Pink Floyd.

Angil and the Hiddentracks

Texte et photos : Stéphanie Crevel

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews