Sons and Daughters - This Gift

album de la semaine du 30/01/2008, par Marie Gallic | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SONS AND DAUGHTERS - This Gift
(Domino / PIAS) [site] - acheter ce disque

SONS AND DAUGHTERS - This GiftDepuis 2003 et l'enregistrement de leur premier EP, "Love the Cup", la double paire de fils et de filles nous gratifie d'un rock direct et entraînant. La formule est simple, mais quasi magique. De ses baguettes, David Gow imprime une rythmique, souvent saccadée, toujours dansante, Ailidh Lennon et sa basse en rajoutent une couche, Adele Bethel et Scott Paterson, dont les voix, l'une puissante et haut perchée, l'autre grave et profonde, se répondent à merveille, font swinguer les guitares. Saupoudrez ces ingrédients d'une base de tambourins et d'un coup de mandoline de temps en temps et vous obtenez un groupe qui, loin de les pasticher, connaît ses classiques rock sur le bout des doigts (une de leur premières chansons s'appelle "Johnny Cash"). "The Repulsion Box", sorti en 2005, possède d'ailleurs la même classe sombre que l'homme en noir. Le côté sexy en sus. Adele y chante à pleins poumons quand l'organe de basse de Scott joue le rôle de bourdon. Des "aaaaaaaa" et des "oooooooo" sont entonnés en chœur sur des rythmes qui battent la chamade.
Fort de ces acquis, "This Gift" apparaît néanmoins plus sobre. A la photo renversée d'une brune sulfureuse à genoux sur un lit de roses de la pochette de "The Repulsion Box", succède un portrait doré des auteurs. Toujours aussi chics, les Sons and Daughters se sont apaisés. Les rythmiques sont encore un peu plus mises en avant alors que les guitares se font moins fougueuses. La voix d'Adele est fortement mise en valeur mais toujours discrètement soutenue par celle de ses comparses et c'est sans doute cela qui donne cette incroyable sensation d'unité à leur musique, qui, sous l'apparente omniprésence de la voix de tête dévoile l'essentialité de chacun des musiciens. Un groupe au sens fort, donc, ces enfants du rock'n'roll, qui ont digéré les 80's sur ce second album, plus poli, perdant au passage un peu de ce charme brut dont brillait "The Repulsion Box". Cependant, les Sons & Daughters sont attachants et, mine de rien, à force d'écouter "This Gift", on n'a qu'une envie : le réécouter (surtout le tiercé gagnant "Iodine", "The Bell", "House in My Head"). L'histoire des Sons & Daughters est, au final, celle d'un amour filial : le rock aime ses rejetons, point.

Marie Gallic

A lire aussi :
La chronique de "The Repulsion Box"
L'interview de janvier 2008

Gilt Complex
Split Lips
The Nest
Rebel With the Ghost
Chains
This Gift
Darling
Flags
Iodine
The Bell
House in My Head
Goodbye Service


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals