Stars - Set Yourself on Fire

28/01/2005, par Ursagraph | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

STARS - Set Yourself On Fire
(Arts & Crafts)

STARS - Set Yourself On FireLes deux premiers albums du duo, puis trio et désormais quatuor, Stars étaient passés quelque peu inaperçus en Europe, malgré une sortie via le label Setanta (Divine Comedy, Edwyn Collins, Richard Hawley, etc.) et un soutien affirmé de ce modeste webzine. Avec simplicité et sensualité, le groupe pratiquait une pop teintée d'électronique relativement consensuelle bien que remarquablement mélancolique.

Dès l'intro de "Your Ex-Lover Is Dead" (quel titre!), on est accueilli par un vivarium de cordes et par des mélodies imparables, signe de reconnaissance d'une école pop nord américaine de plus en plus inspirée (Evan Cranley est également membre actif de la pléthorique Broken Social Scene). Autre exemple, "What I'm Trying to Say", met dos à dos l'électro de The Postal Service et la power pop des Haywains. La noirceur de certaines paroles et la malice des arrangements nous mettent en présence d'une formation adulte, enfin presque, débarrassée de ses erreurs de jeunesse.
Le titre de ce nouvel album, le clip du single "Ageless Beauty" et l'instrumentation plus complexe ici sont autant de preuves plaidant contre la théorie du groupe indé américain un peu simplet élevé aux Smiths, à St Etienne et aux 45 tours Sarah. Sous l'apparence de sucreries, les chansons des américains se drapent d'arrangements discrets et pourtant remarquables : les cordes et cuivres omniprésents tout au long de l'album surlignent les acidités des guitares comme la douceur de la voix d'Amy Millan. En perpétuel dialogue avec Torquil Campbell, la chanteuse souffle le chaud (sa voix) et le froid (les paroles) tout en ayant l'air de ne pas y toucher.

Plus consistant, souvent plus mordant que par le passé, Stars joue ainsi de son charme autant que de sa force. La recette de "Set Yourself..." relève donc plus d'une potion magique que d'une soupe à la grimace et ces quelques étoiles jetées au feu brillent d'un bien joyeux éclat.

Ursa Graph

Your Ex-Lover Is Dead
Set Yourself On Fire
Ageless Beauty
Reunion
The Big Fight
What I'm Trying To Say
Sleep Tonight
The First Five Times
He Lied About Death
Celebration Guns
Soft Revolution
Calendar Girl


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals