Suzy Mangion - The Other Side of the Mountain

22/02/2008, par David Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SUZY MANGION - The Other Side Of The Mountain
(Pickled_Egg / La Baleine) [site] - acheter ce disque

SUZY MANGION - The Other Side Of The Mountain"Quiet is the new loud", décrétaient les Norvégiens de Kings of Convenience en 2001, catapultant au rang d'axiome ce que quelques groupes commençaient à explorer depuis une décennie : la lenteur. A l'époque, une légende courait sur Low selon laquelle le groupe de Duluth - devenu depuis le parrain, en quelque sorte, du mouvement slowcore - avait choisi cette voie après avoir tenté l'aventure punk, mais n'y trouvait pas son compte de rébellion.
A cette mouvance Suzy Mangion emprunte, outre des tempos apaisés, un chant clair, parfois doublé en d'heureuses harmonies, avec un côté souvent franchement religieux, que ne contredit pas l'orgue sur "Many Happy Returns". Prenant même, à l'occasion, une tournure inquiétante, presque mystique (la parenthèse "Chant") parfois plus folk ("Evenings at Home"), elle n'est pas sans évoquer la grâce d'une Joni Mitchell, ou des Cowboy Junkies.
Mais notre Anglaise ne se réfère pas juste à une tradition de chant d'obédience plus ou moins traditionnelle. On l'a vue collaborer avec Piano Magic, Arbol, et elle compose la moitié de The Winter Journey, ou encore du groupe George ; ces expériences, sans être prégnantes sur "The Other Side of the Mountain", sont peut-être la clé du mystère Suzy Mangion : la pulsation sourde qui parcourt "The March Past" (sans doute le sommet de l'album), l'orgue de Barbarie qui anime l'intro de "Come In By Stealth", la simplicité bienvenue des arrangements sur l'ensemble des morceaux. Etrangement, cette sobriété, loin de laisser une impression de dépouillement, magnifie la voix, qui reste le pivot de cet album tantôt apaisé, tantôt hypnotique, souvent fascinant.

David Dufeu

A lire également :
la chronique de l'album de George "A Week of Kindness" (2005)

Sudden Glory
Ohio the Homeland
Chant
Evenings at Home
Many Happy Returns
The Incredible Friend
Come in by Stealth
There Is No West
The March Past
Il Mondo E Qui
Spar Box
The Deliverers of Their Country

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews