Sydney Wayser - The Colorful

06/05/2010, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SYDNEY WAYSER - The Colorful
(Volvox Music / Rue Stendhal) [site] - acheter ce disque

SYDNEY WAYSER - The ColorfulElle pourrait s'appeler Lyndsay, Chelsea ou Chan, elle apparaît sur la pochette de son second album comme une fille toute simple, aux mélodies empreintes d'americana et s'amusant sur ses instruments-jouets à saisir quelque chose de l'air du temps, mais elle est sans doute trop peu opportuniste pour pousser l'exercice plus loin que ce que sa sensibilité et sa curiosité exigent ; elle est plutôt là pour musarder et essayer avec la musique ce que d'autres feraient avec la peinture ou le cirque, de beaux éclats, des écarts vertigineux, c'est une chic fille quoi. Ce "capital sympathie" lui étant d'emblée acquis, reste à se pencher sur sa musique, aussi colorée, mais plus rare et subtile que ce que ce premier portrait brossé un peu vite laisserait présager. De Chan Marshall, Sydney a ces montées dans les aigus qui impriment un peu d'urgence à ses mélodies paisibles (sur "Comfortable Here" par exemple), et sa musardise vocale a parfois l'allure nonchalante de Rickie Lee Jones. Ses introductions de morceaux, ralenties et instables, jouent d'une incertitude vite balayée par la plénitude mélodique de ses compos et l'équilibre électro-acoustique de ses arrangements. Entre échos et réverbérations, digressions instrumentales et pirouettes vocales, les structures des morceaux sont régulièrement déstabilisées par un je ne sais quoi d'aventureux qui surprend et laisse imaginer qu'elle peut faire ce qu'elle veut et a toujours d'autre surprises en réserve. Ces surprises, ce pourrait être de purs exercices de style rafraîchis par un rien de candeur ("Banjo Bayou" au titre-programme bien exéxuté, "Whistles and Kazoos" en version americana de Feist) ou une valse grave inattendue sur la descente de Persephone dans l'Hadès ("Pomegranate") qui clôture cette parade orchestrale. Un peu plus que la charmante nouvelle musicienne "next-door" que personne n'attend, "The Colorful" révèle un talent en plein épanouissement. Printemps ou non, il est toujours dommage de passer à côté des jeunes filles en fleur.

David Larre

acheter ce disque

Bells
Lullaby
Bajo Bayou
La Di Da
Wrap Me in a Blanket
Song for a Painter
Comfortable Here
Moonbowl
Oh the Places You'll Go
Whistles and Kazoos
Drive-In not Drive-Through
Pomegranate

 


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals