The Coral - Roots and Echoes

album de la semaine du 22/08/2007, par Aurélien Gaidamour | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE CORAL - Roots And Echoes
(Deltasonic / Sony) [site] - acheter ce disque

THE CORAL - Roots And Echoes Surprise : on a retrouvé The Coral ! On les pensait perdus corps et biens, mais ils n'ont pas été complètement submergés par la vague Arctic Monkeys et autres p'tits jeunes, à qui ils ont pourtant cédé la place (bien peu enviable, au demeurant) de nouveaux hérauts du rock outre-Manche. Après deux albums décevants, "Nightfreak and the Sons of Becker" et "The Invisible Invasion", suivis d'un silence radio plutôt longuet, qui aurait misé un copeck sur les Liverpuldiens ?
Pour tout dire, c'est d'abord plus par nostalgie (il y avait tout de même quelques jolis moments dans "The Coral" et "Magic and Medecine") que par réelle curiosité que l'on se décide à prêter une oreille distraite au nouveau "Roots & Echoes" du groupe. Le morceau d'ouverture, "Who's Gonna Find Me", qui est aussi le premier single de l'album, se révèle sympathique sans être renversant et ne suffit pas à lever entièrement les a priori, car sur "The Invisible Invasion", après le bon "She Sings The Mourning", c'était un peu le calme plat... Mais cette fois-ci, les membres de The Coral parviennent à éviter l'ornière de l'ennui avec brio. Rapidement, le nerveux "Remember Me" et le délicat "Put the Sun Back", font s'envoler les derniers doutes : le groupe est de retour en grande forme.
On retrouve sur "Roots & Echoes" la "patte" particulière de The Coral : mélodies ouvragées, guitares pleines d'échos, claviers lancinants, harmonies vocales empreintes de psychédélisme. Toutes les influences dont leur musique est pétrie sont naturellement au rendez-vous. Cependant, le groupe semble plus mûr, plus sûr de ses capacités, et, pour tout dire, moins brouillon qu'avant ; s'il se montre peut-être un peu moins flamboyant que par le passé sur les morceaux enlevés comme "In the Rain" ou "She's Got a Reason", il se fait plus direct, plus rugueux. Mais les titres les plus réussis de "Roots & Echoes" sont sans doute les plus calmes : "Jacqueline" ou "Cobwebs", complexes constructions pop, se révèlent ainsi particulièrement entêtantes et attachantes.
Certes, The Coral n'est pas le "meilleur groupe anglais de rock du monde". Mais leur musique colorée (et plus inventive qu'on ne veut souvent bien le dire) mérite d'être écoutée. Si les détracteurs de la première heure ne seront probablement pas davantage conquis, ceux qui apprécient le groupe devraient se régaler.

Aurélien Gaidamour

Who's Gonna Find Me
Remember Me
Put the Sun Back
Jacqueline
Fireflies
In the Rain
Not So Lonely
Cobwebs
Rebecca You
She's Got a Reason
Music at Night

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog