The Herd - Summerland

18/11/2008, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE HERD - Summerland
(Elefant Traks) [site] - acheter ce disque

THE HERD - Summerland Qu'ils sont bien, les gens d'Elefant Traks, sortes de cousin australiens du collectif Quannum, leurs égaux en termes de rap à l'esprit large et aux oreilles grand ouvertes. Pourtant, jusqu'ici, le hip hop tout plein de vrais instruments proposé par le groupe phare du label, The Herd, semblait davantage taillé pour la scène que pour le studio. Malgré quelques coups de génie, comme l'excellent "I Was Only 19", les albums peinaient à convaincre sur la longueur. Jusqu'à la sortie récente de celui-ci, le quatrième.

Sur ''Summerland'', le propos est toujours extrêmement politisé, avec un premier single, "The King Is Dead" qui célèbre la chute récente de l'ancien premier ministre australien, le très conservateur John Howard, ou avec ce "2020" où s'exprime toute la défiance du groupe envers la classe politique. Mais avec The Herd, cet engagement n'a jamais été rasoir, il a toujours été subtil, comme le prouve le portrait de l'industrie musicale australienne dressé sur "When You Escape (Music Vs Fashion)". Surtout, il a toujours rimé avec diversité, légèreté, entrain, les petits tubes ne manquent pas ("The King Is Dead", "Toorali"), pas plus que les beaux passages mélancoliques ("Pearl", "Black & Blue", "The Next Movement").

Tout cela est encore magnifié par une production plus orchestrée et des arrangements plus riches que jamais, avec cordes, cuivres, flûte, guitares, accordéon, orgue, piano et percussions, par des passages sans accroc entre les raps d'Urthboy ou d'Ozi Batla et les chants de Jane Tyrell, décisif sur un titre comme "Freedom Samba", par des excursions dans d'autres genres, le reggae par exemple, sur le très bon "A Few Things". Tout cela fait de ''Summerland'' le plus convaincant et le plus accompli des disques de The Herd, même si, me dit-on, cela n'arrivera jamais à la cheville de ce que les huit de Sydney sont capables de donner sur scène.

Sylvain Bertot

2020
Freedom Samba
The King Is Dead
Time to Face the Truth
Kids Learn Quick
A Few Things
Pearl
My Home
Zug Zug
Emergency
Toorali
Black & Blue
When You Escape
The Next Movement

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals