The House of Love - Babe Rainbow

01/01/1999, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE HOUSE OF LOVE - Babe Rainbow
acheter ce disque

THE HOUSE OF LOVE - Babe RainbowIl aura fallu deux ans à Guy Chadwick pour qu'il se remette de l'éprouvant enregistrement du "papillon". Et pendant ces deux ans le groupe aura traversé l'enfer. Comment ils ont évité le split reste un mystère et ce qui est encore plus mystérieux c'est comment ils arrivent à faire une musique aussi claire, simple et immédiate après autant d'épreuves et de torture. Ce troisième véritable album enchaîne les mouvements rock de "You Don't Understand" et les caresses fragiles de "Crush Me". Les frissons vous parcourent le dos pendant "Cruel", "Fade Away" et "Feel" et la spirale des percussions de "Burn Down the World" nous entraîne dans une longue sarabande hypnotique. Beaucoup pensaient que la magie House of Love était due aux guitares de Terry Bicker et ne donnait pas cher du combo depuis son départ. On s'aperçoit ici que House of Love s'en sort très bien sans lui et construit des morceaux complexes et pourtant si simples sans le moindre problème. Cet album plus aventureux et moins directement accessible que les précédents est généralement mésestimé par le public. Alors que l'on y retrouve toute la beauté de House Of Love : la perfection pop.

Gildas

A lire également, sur The House of Love :
Biographie de House of Love
la chronique de "Days Run Away" (2005)
l'interview (2005)

You Don't Understand
Crush Me
Cruel
High In Your Face
Fade Away
Feel
Girl with the Loneliest Eyes
Burn Down the World
Philly Phile
Yer Eyes

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews