The Pirouettes - Track by track

26/02/2014, par | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Le duo des Pirouettes revient sur son excellent Ep et nous raconte un peu l'histoire derrière chaque titre !

The Pirouettes 

1. "Un mec en or" c'est une des rares chansons de l'EP où l'instru était prête avant qu'on ait la mélodie de voix. J'avais préparé l'instru alors que j'étais en tournée en Allemagne avec mon groupe Coming Soon.

Les paroles ont été écrites plus tard pendant l'été, en prévision d'un voyage à New York qui nous tenait vraiment à coeur. C'est pour toutes ces raisons qu'on peut ressentir l'excitation du voyage dans ce morceau. Le truc qui fait que t'arrives pas à dormir alors que tu prends un avion à 6h du mat le lendemain.

2. "Dernier Métro" c'est la plus vieille chanson de l'EP. Le thème de la chanson nous est venu alors qu'on rentrait tard d'une soirée. On aime bien faire la fête.

3. "Robocop" a été écrite de manière assez spontanée après qu'on a vu le film de Paul Verhoeven. On a d'abord flashé sur la typo Robocop qui ressemble étrangement à la nôtre. Ensuite c'est le scénario, l'esthétique et tout le reste qui nous ont séduits et convaincus d'en faire une chanson.

4. "Briller Comme Des Etoiles" c'est un triste constat sur le monde de la musique actuel. Malgré tout on continue à y croire !

5. "Oublie Moi" ça parle de séparation ok, mais on peut pas écrire que des chansons joyeuses ! C'est la découverte du morceau "Et tu danses avec lui" de C. Jérôme qui nous a inspirés. Ça peut paraître ringard comme référence mais on persiste à dire que c'est l'une des chansons les plus émouvantes de tous les temps.

 

6. "Chanter Sous Les Cocotiers" c'est une chanson plus introspective. J'ai essayé d'y mettre autant de sincérité que possible, si bien que j'ai aujourd'hui presque du mal à réécouter les paroles. C'est aussi nos débuts dans le rap game.

7. Island Kizhi a donné une toute autre dimension au morceau en remixant "Dernier Métro". Il l'a rendu tellement planant que c'en est devenu notre morceau préféré de l'EP.

Merci à Julie Morel.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews