The Organ - Grab that Gun

03/08/2005, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE ORGAN - Grab That Gun
(Talitres / Distributeur) [site] - acheter ce disque

THE ORGAN - Grab That GunElles sont cinq Canadiennes, réunies par un goût commun pour les guitares anglaises des eighties et les atmosphères grises que, de Robert Smith à Johnny Marr, ces dernières ont pu imprimer, morceau après morceau, dans bien des mémoires musicales. Vite repérées - et ce n'est pas un hasard - dans le sillage des frangins d'Interpol, elles partagent avec les New Yorkais, outre une nostalgie tenace pour les tensions romantiques du post-punk, une capacité réelle à faire sonner efficacement des recettes anciennes, et un incontestable leader en la personne de leur chanteuse, Katie Sketch. Cette dernière, auteure de textes qui gardent les marques indélébiles de l'adolescence, porte haut le lyrisme du groupe, d'une voix assurée, un peu métallique, entre la plainte et la rage.
Le temps des premiers morceaux, la recette prend indéniablement : l'imparable "Brother", dont la structure, tricotée par des guitares estampillées "Seventeen Seconds" et le fameux orgue éponyme, pousse la voix dans une escalade d'intensité, suivi du non moins convaincant "Steven Smith" à la progression linéaire et lumineuse. Autant de raisons de croire au miracle. Mais, vers le milieu d'un disque qui n'est pourtant pas bien long (moins de trente cinq minutes au compteur), on ne peut pas s'empêcher de trouver que l'application des bonnes recettes tourne un peu à vide et que les chansons finissent pas se ressembler. Récurrence de procédés, uniformité des climats, chansons un peu plus faibles ? Difficile de trancher. Reste à l'auditeur l'impression tenace d'un potentiel qui pourrait, dans le meilleur des avenirs, inviter le groupe à plus d'originalité, de distance à l'égard des modèles, de prises de risques véritables.

David

Brother
Steven Smith
Love, Love, Love
Basement Band Song
Sinking Hearts
A Sudden Death
There is Nothing I Can Do
I am not Surprised
No One Has Ever Looked so Dead
Memorize the City
Memorize the City (remix)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews