The Shins - Chutes Too Narrow

album de la semaine du 14/04/2004, par Florian Bordes | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE SHINS - Chutes Too Narrow
(Sub Pop / Chronowax)

THE SHINS - Chutes Too NarrowVoilà deux ans, je m'étais enthousiasmé pour "Oh, Inverted World" un premier essai en forme d'hommage, qui dépoussiérait un genre un peu tombé en désuétude, la "Cosmic American Music", et lui redonnait ses lettres de noblesse à travers un songwriting à la fois éclectique et étincelant. Depuis lors, nombreux sont les groupes qui ont tenté de reprendre le flambeau (les Irlando-californiens de The Thrills, Sparrow, ou encore The New Pornographers...) mais en vain, les Shins bénéficiant à mon égard d'une place bien particulière, sans doute parce que James Mercer et ses acolytes pratiquent une musique luminescente aux mille et une facettes (le groupe a le don d'assimiler pêle-mêle les influences des Beach Boys, des Byrds ou encore de Big Star), alliant la magie d'un songwriting sensible et profond à des mélodies légères et savoureuses. Le morceau "So Says I", tube en puissance et officieusement "single de jouvence" en est la parfaite démonstration, réduisant par là-même tous les efforts déployés par les Thrills, quant à "Mine's Not a High Horse" et "A Call To Apathy", chansons Beach Boyesques en diable, elles attestent pour leur part de tout le respect que le groupe porte à ses aînés. Mais sur "Chutes Too Narrow" ce qui frappe, impressionne, contrairement à son prédécesseur, c'est la maîtrise vocale de James Mercer, le leader, qui interprête ses morceaux avec les envolées lyriques les plus extravagantes, comme en témoignent "Turn a Square" ou "Fighting In a Sack". Il illumine de sa voix les ballades de l'album et à l'image d'un poète déclamant ses vers sur "Saint Simon" ("Mercy's eyes are blue / when she places them in front of you / nothing holds a roman candle to / the solemn warmth you feel inside"), accapare l'auditeur pour l'emmener dans son univers. Les Shins prêchent, et moi je prie pour que dans ce meilleur des mondes chacun d'entre nous se laisse évangéliser par leur bonne parole.

Florian

Kissing The Lipless
Mines Not A High Horse
So Says I
Young Pilgrims
Saint Simon
Fighting In A Sack
Pink Bullets
Turn A Square
Gone For Good
Those To Come

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals