Thus:Owls - Interview

20/01/2010, par | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THUS:OWLS - Interview

Thus:Owls est une des belles découvertes de l'année passée, avec son premier album "Cardiac Malformations". Groupe intégralement venu du Nord (la majeure partie du groupe vient de Suède, à l'exception de Simon Angell, guitariste de Patrick Watson et québécois), il livre une musique passionnante, riche en climats et en ambiances. Erika Alexandersson a accepté de nous en dire plus sur ce nouveau groupe passionnant venu du froid.

Peux-tu un peu nous raconter l'origine de Thus:Owls ? Vous avez tous plusieurs groupes...
Nous sommes tous amis depuis longtemps, depuis l'école ou autre. Il n'y a que Simon qui s'est joint à nous plus tard, après une rencontre sur la route quand j'étais avec Loney, Dear. Que nous jouions dans plusieurs groupes est normal en tant que musiciens. Une fois que vous avez joué dans un groupe, vous êtes capable et avez envie de jouer dans plusieurs.

Thus:owls

Vous venez également tous de scènes musicales différentes (pop, jazz, folk) : comment réussissez-vous à exprimer chacune de ces influences dans votre musique ?
Nous sommes de notre temps : nous avons écouté la musique qui nous entourait et avons trouvé notre voie au contact de celle-ci. Ce que nous avons fait dans Thus:Owls, c'est mettre en commun ce qu'on avait comme bagage musical. C'est ce qu'il y a de plus naturel à faire, mais si parfois, c'est compliqué d'être ce que l'on est et de l'être totalement.

Ola et toi avez joué avec Loney, Dear, comment avez-vous rencontré Emil Svänangen ?
J'ai rencontré Emil grâce à un autre ami (qui s'appelle Emil aussi). La Suède n'est un si grand pays, tu finis toujours par rencontrer les gens tôt ou tard. Mais Ola fut celui qui m'a recommandé de me joindre à eux pour une grande tournée en 2007.

Quand et où avez-vous enregistré "Cardiac Malformations" ?
Nous l'avons enregistré en septembre 2008, dans les studios Swedish Gramophon à Göteborg.

Thus:Owls est très proche de Patrick Watson & the Wooden Arms : vous avez fait une tournée ensemble, tu as chanté sur le dernier album de Patrick Watson et tu es mariée à Simon, guitariste de Patrick et membre de Thus:Owls. Pourrais-tu expliquer quelles sont les similitudes entre les deux groupes ?
La plus grande similitude est notre background musical, que nous partageons en bonne partie, ce qui fait que nous avons la même idée de ce que devrait être la musique. Tu sais, c'est comme quand tu rencontres quelqu'un pour la première fois, mais que tu sais que tu deviendras ami avec elle : c'est ce qu'on a ressenti avec Patrick Watson.

Qui est à l'origine du côté expérimental de votre musique ? Et de son côté sombre ?
Nous tous ! J'écris la musique et les paroles, alors j'imagine que je définis quelque peu la couleur, mais tout le monde apporte sa pierre à l'édifice.

Qui pose les premières bases des chansons ? Vous travaillez tous ensemble ? La cohérence qui ressort des chansons est assez impressionnante, ça sonne naturel...
J'écris les paroles et la musique, comme je le disais. J'apporte celles-ci au groupe et ensuite, nous travaillons sur le morceau pour en trouver le vrai son et comment le jouer. Cela fait longtemps que nous jouons ensemble, et nous avons beaucoup travaillé sur notre communication quand on joue, c'est sûrement pour cela que ça sonne naturel.


 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals