Tindersticks - Simple Pleasure

04/10/1999, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TINDERSTICKS - Simple Pleasure
(Island)

Tindersticks - Simple Pleasure"Can we start again", la chanson d'ouverture, parle de cet instant précis o˜ une relation amoureuse tourne au vinaigre et se casse et que l'on est prêt à tout pour la faire repartir, même sur une mauvaise base, même de travers. Et si cette relation c'était la nÙtre ? Celle que l'on entretient depuis 93 avec les Tindersticks ? Peuvent-il tout recommencer ? repartir à zéro ? Ils en ont marre des costumes trop étroits, marre des arrangements tarabiscotés et pourtant tellement envie de remettre Áa, refaire passer des émotions fortes comme autant de directs à la mâchoire. 
La réponse est oui, bien sšr qu'ils le peuvent, les mains dans les poches, le nez en l'air. En cinq jours de studio dans la grisaille du mois d'octobre, ils se sont laissés aller et ont trouvé le temps de mettre en boîte huit titres (le neuvième sera enregistré en janvier de l'année suivante) qui les montrent tels qu'en eux-mêmes : Humains, un poil fragile et surtout, pour la première fois ils laissent apparaître quelques défauts.
Ils ont laissé tomber les costumes, perdu un peu de leur humour tordu, oublié la surenchère des violons et nous montrent leurs sentiments nus, sans artifices, sans surenchère. Parfois ("Pretty Words") ils se laissent aller à un peu de facilité. Mais ce qui surprend vraiment c'est que ce nouvel album "Simple Pleasure", construit autour de "If She's Torn" - un reliquat des sessions de "Curtains" qui a été mšri en concert - se cale là o˜ on ne l'attendait pas, du cÙté de la soul-music. Les violons se font discrets et accompagnent la voix plutÙt qu'ils ne délimitent le chemin. Des choeurs aux accents gospel ("CF GP") rajoutent au mysticisme des chansons sans pour autant tomber dans la pâle caricature que nous a servie Blur avec "Tender". Et cette voix, quelle voix, Stuart Staples se lâche en crooner d'outre tombe aux accents doux et vivants. Leur talent est tel qu'ils réhabilitent le disco lent de "If You're Looking For A Way Out" des improbables Odyssey et en font une chaude ballade agréable et caressante. Et, en toute fin de disque, ils délivrent tout ce qui fait qu'ils sont inimitables. Trois chansons parfaites, trois chansons à couper le souffle, trois nouveaux directs à la mâchoire imparables qui vous envoient au tapis pour le compte. Alors, oui, la relation peu reprendre, un peu plus chaotique, moins dramatique, mais toujours aussi belle.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Can We Start Again
  2. If You're Looking For A Way Out
  3. Pretty Words
  4. From The Inside
  5. If She's Torn
  6. Before You Close Your Eyes
  7. (You Take) This Heart Of Mine
  8. I Know That Loving
  9. CF GP

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews