Tokyo/Overtones - Tokyo/Overtones

album de la semaine du 27/10/2004, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TOKYO/OVERTONES - Tokyo/Overtones
(Elkavox) [site]

TOKYO/OVERTONES - Tokyo/OvertonesLes Tokyo/Overtones sortent enfin leur premier album, que l'on pourrait intituler "Les producteurs français ont de la merde dans les oreilles !". Derrière ce radicalisme introductif se cache hélas une triste réalité : après un premier maxi ("The Polar E.P."), somptueux, accrocheur et terriblement prometteur, les Tokyo/Overtones n'ont trouvé aucun éditeur pour les emmener sur le chemin de la gloire. Qu'à cela ne tienne, ils le trouveront tout seuls.
Parler d'un disque comme celui-ci me donne le sentiment d'être investi d'une mission, celle de faire connaître un groupe ô combien talentueux et injustement ignoré. Aux manettes de ce feu follet pop-rock-électro, quatre garçons venus du Havre, Laurent Ambroggiani, Virgile Vallin, William Tasse et Sébastien Abat. Auteurs d'une pop aux contours électriques et aux reflets électroniques, ces français brillent par leur capacité à brouiller les pistes d'une campagne que l'auditeur ne reconnaÓtra pas. Une seule constante sur cet album : la voix maîtrisée de Laurent Ambroggiani, présente sur chaque titre. Tantôt légère et distante, tantôt appuyée et rageuse, elle se coule à merveille dans le moule de ces compositions gazeuses hautement inflammables.
Un paragraphe pour chacun des onze titres ne suffirait pas à rendre compte de la diversité des orientations du groupe. "A Bungalow On Pluto" déroule une pop obsessive qui monte vite en puissance et à laquelle des claviers entêtants viennent apporter leur soutien. Sur "The Ferry Song", les penchants Èlectroniques de la formation se font jour de manière plus évidente, même si les guitares dominent encore. Le coup d'état intervient sur l'aérien "On Helium", les claviers et arrangements numériques pacifiques ayant pris le pouvoir. "Tomorrow Space" nous permet de mesurer le chemin parcouru : nous flottons désormais bien au-dessus de la Terre, entourés par une délicate pop électronique et une myriade d'étoiles aux sonorités scintillantes. "Your Steps" pourrait marquer le retour au plancher des vaches et aux bonnes vieilles guitares bien nerveuses - "ça arrache le bitume !", dirait une amie de ma mËre -, mais le groupe rebondit vite sur l'electronica subtile et enlevÈe de "Overmars" pour s'envoler à nouveau sur "Places, Unknown" aux accents post-rock indéniables. A noter encore le rock défoncé façon Mercury Rev de "Againstyou" - la tranquillité des premiers instants sont trompeurs - et surtout la pop rêveuse et gracile de l'ultime "Serial Dreamer".
S'il y a bien un disque qui, malgré une difficile distribution, sera indispensable pour terminer l'année, il s'agit bien de celui des Tokyo/Overtones. Nous vous aurons prévenus, ne faites pas la même erreur que les maisons de disques.

Vous pouvez vous procurer l'album en contactant l'association Elkavox par email.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. A Bungalow On Pluto
  2. The Ferry Song
  3. On Helium
  4. Tomorrow Space
  5. Your Steps
  6. Overmars
  7. Places, Unknown
  8. Againstyou
  9. The Guy From Stars Above
  10. Words Behind

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews