Tom McRae - Tom McRae

11/12/2000, par Monsieur Morel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TOM MCRAE - Tom McRae
(Arista) - acheter ce disque

TOM MAC RAE - Tom Mac RaeTom McRae, c'est d'abord le choc d'une chanson intitulée "You Cut Her Hair" qui ouvre ce premier album : le grésillement d'un vinyle un peu usé ( mon lecteur CD, atteint de schizophrénie, se prendrait-il pour une platine 33 tours ?) Se greffent là-dessus des accords plaqués sur une guitare électrique au son clair et cristallin. Puis Tom McRae commence à chanter et sa voix se fait perçante et déchirante. Une voix qu'il ose pousser dans ses retranchements. Les violoncelles se chargent ensuite du reste et sont bien décidés à vous donner la chair de poule grâce à des arrangements simples mais subtils et symphoniques. Se dégage de cette chanson une ambiance sombre, brumeuse et dangereusement mélancolique. Cœurs sensibles s'abstenir ? Voici une chanson qui aurait pu être écrite par Nick Drake à l'époque de Five Leaves Left en 1970, Nick Drake qui a peut-être trouvé en Tom McRae un petit frère. Mais il s'agit ici d'un petit frère qui serait aller faire un petit tour sur les routes des grands espaces américains. L'ombre de Springsteen et de son Nebraska n'est jamais loin.

Vous l'aurez compris, ne comptez pas sur Tom McRae pour vous conter des histoires gentillettes sur des rythmes endiablés. Pourtant cet inconnu d'anglais sait s'échapper du carcan folk pour découvrir l'agressivité des percussions et que sa guitare est électrique. Les chansons sont donc tantôt calmes et intimistes tantôt plus énergiques et rageuses comme la superbe "The Boy with the Bubblegun", chanson qui se termine par "si les chansons pouvaient tuer ? Celle-ci est pour toi." Vaut mieux bien s'entendre avec Tom, semble-t-il. Des chansons merveilleusement construites qui commencent parfois calmement de façon anodine pour finir en complaintes déchirantes dans un crescendo de guitares et de cordes. Certains titres seront certes plus anodins et moins originaux mais la sincérité est toujours présente. L'instrumentation est plutôt simple, sans artifice mais sans être dépouillée. On observe tout de même un penchant pour les duos guitare/violoncelles. La voix du jeune homme est également une des forces de cet album. Une voix peu timide et toujours mise en avant. Son timbre rappelle bizarrement celui de Marianne Faithfull dans une version juvénile et masculine.

Bien sûr cet album n'est pas moderne mais pourrait être indémodable. Les chansons semblent empreintes d'un romantisme si intemporel. Tom McRae est jeune ( 25 ans environ) et paraît destiné à une probable belle carrière de songwriter. Mais ses prochaines chansons vous seront sûrement livrées depuis la Lune ou les étoiles. En effet c'est ce que désire Tom sur "2nd Law", où il est question d'un endroit où "l'air est léger et où la gravité ne vous maintient pas au sol" et d'où l'on peut observer les autres s'évertuer à vivre.

Guillaume Morel

You Cut her Hair
End of the World News
2nd law
Bloodless
Draw Down the Stars
One More Mile
The Boy with the Bubblegun
Hidden Camera Show
A & b Song
Language of Fools
Untitled
Sao Paulo Rain
I ain't Scared of Lightning

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews