Tortoise - A Lazarus Taxon

15/12/2006, par Lars | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TORTOISE - A Lazarus Taxon
(Thrill Jockey / Pias) [site] - acheter ce disque

TORTOISE - A Lazarus TaxonLe nouvel événement de Tortoise (vous savez qu'on prononce "Tord Juice", là-bas ?), c'est un coffret de quatre CDs qui ne se contente pas de retracer les douze années d'agissements du groupe (six albums studios) mais propose des inédits, musiques de films, remixes de provenances variées, collaborations diverses, etc.... , sous le titre "A Lazarus Taxon", qui est un terme que les paléontologues utilisent pour désigner des espèces disparues qui réapparaissent. Et pour les photos, ils ont fait appel à Arnold Odermatt, un ancien policier suisse qui travaille sur les collisions automobiles, les paysages urbains, après avoir longtemps photographié ses anciens collègues dans l'exercice de leurs fonctions, toujours avec un goût pour le dérisoire et l'insolite affiché. Un peu à l'image de ce coffret dont le projet est clair : tout ce que vous aviez raté de Tortoise sans jamais vous en être douté. Parce que vous n'étiez pas au Japon quand est ressorti "Millions Now Living Will Never Die" avec sa bonus track exclusive. Ou que vous n'aviez rien su de leur tournée anglaise avec Stereolab et du petit split qu'ils avaient pressé pour l'occasion. Ou que vous n'étiez pas en studio avec eux quand ils ont décidé de se séparer d'un morceau qui ne tenait pas sur le LP. Et vous n'étiez même pas à Beaubourg en 2000 à l'expo pour laquelle ils avaient filé des bandes ? Et vous saviez que Steve Albini, Jim O'Rourke, Yo La Tengo avaient...? En fait, il aurait fallu être partout, pendant plus de dix ans (ça fatigue, à force) pour pouvoir se passer de ce coffret rempli à ras bord. Evidemment, pour un fan absolu des trois premiers albums du groupe, la pilule peut être est un peu dure à avaler, à l'écoute du remix de TNT par Takemura ou du bonus maison de "Millions now living..." ou du mix alternatif signé McEntire pour "Why We Fight". Mais le projet reste cohérent quoi qu'il arrive. A la question, "Tortoise est il soluble dans l'international remixisme ?", je réponds qu'il en reste toujours quelque chose, pourvu qu'on aie l'oreille fine et le goût du détournement puisque l'ensemble ne manque pas d'inspiration. Ces quatre CDs sont comme une grande expo dans laquelle on fouine pour y trouver des surprises, des confirmations, des stars, des raretés, du bizarre et aussi du très attendu parfois, mais jamais rien d'inutile. Alors, pour les fans comme pour n'importe quel DJ en recherche de nouveauté, la visite s'impose.

Lars

Coffret 4 CDs, 47 titres.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews