M-Jo - Track by Track

14/09/2011, par | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Sorti il y a quelques mois chez les Disques Bien (distr. Abeille Musique), l’album de M-Jo, “Mes propriétés”, est décortiqué chanson par chanson par son interprète et par le compositeur et auteur de la plupart des morceaux, Flóp. La paire prépare pour 2012 "Idiots de nous 2", leur second album sous le nom de M-Jo et Flóp, après le CD-R "Idiots de nous" paru en 2004.

A quoi tu penses ?
Flóp : Le morceau figure déjà sur "Idiots de nous", notre CD-R de 2004. Il est conçu comme un prétexte pour interrompre brutalement une chouette grille d'accords qui invite à rêvasser en fredonnant. Dans cette version on a pu développer l'étoffe de cette rêverie notamment grâce à des imitations d'oiseaux par le père de M-Jo, Denis. C'est un véritable appeau humain. Il est aussi capable de faire claquer sa langue avec une puissance surnaturelle.
M-Jo : Il imite aussi super bien le cochon qu on égorge. Le dernier couplet finit sur une ambiance nuit, avec oiseaux de nuits et batraciens.


C'est pas juste
Flóp : Un catalogue de motifs courants de frustration relative. Le catalogue est une forme banale de mes chansons, heureusement il y a une chute. J'essaie de réhabiliter cet art, depuis un certain temps.
M-Jo : (Pour moi, la chute n’est pas très importante dans ce morceau.) C'est la chanson préférée des enfants car il y a un gros mot dedans.
Flóp : On essaie de swinguer. Seb Martel nous aide à la basse.


Toi et moi
M-Jo : A la suite de l'acquisition de deux sanzas, je joue avec la plus petite d'abord, puis la plus grande. La mélodie du texte vient en même temps que je joue dans ma tête, son contenu juste après.


Les fêtes
Flóp : Un morceau écrit en marchant avec le riff de "Peace Frog" des Doors dans la tête. Comme souvent chez moi, la chanson est constituée d'une seule phrase dont la syntaxe dicte la structure. Diverses propositions constituent les couplets avec à chaque conclusion un glissement chromatique d'amplitude croissante. On change ainsi quatre fois de tonalité et on retombe sur celle de départ.
M-Jo : J'ai pris beaucoup de plaisir pour l'arrangement sur ce morceau.

3


Abusé
Flóp : Une chanson qui s'adresse au créateur de l'humanité. Je trouvais ça intéressant de se plaindre d'être vertébré ou sujet à la douleur sur une musique super baba. L'objectif du passage instrumental avec les flûtes fausses était d'être un peu trop long, juste au delà de ce qui est convenable. Il me semble qu'il y a dix pistes de flûtes, ce qui me semble aussi un peu trop.
M-Jo : Il y a huit pistes de flûte, il s'agit d'une flûte à bec à deux trous que j’ai ramenée d'un marché bab de Buenos Aires. C'est abusé et c'est bien. Seb Martel joue de l'harmonica.


Porté
Flóp : Un casque de Walkman s'adresse à son propriétaire dans les limites de ses capacités. Comment sortir de la passivité quand on n'est qu'un objet ?  Le seul moyen est d'être la négation même, puisque son expression nous est interdite.  J'ai écrit cette chanson pour que le casque te parle à travers elle. Sinon, quatre accords dans un esprit bubble-gum à la Archies et le son de basse le plus rikiki du monde.

 4

On va chercher
M-Jo : Dans la salle des fêtes de Collias, petit village du Gard, j'ai demandé à Gaston Sylvestre si je pouvais rester sur le gamelan bintang tiga, après une répète. J'ai improvisé avec un zoom 4 pistes.

 
Fixe
Flóp : Chant de sirène de l'ovule. Celui qui n'a qu'une idée en tête est le spermatozoïde. L'idée fixe est le riff. L'utérus et la course qui s'y déroulent sont campés par les tablas de Pinku et le sarod de Sudeshna. Écoutez les accélérations.
M-Jo : Je suis flattée que Pinku et Sudeshna aient participé à cet album. J'ai été impressionnée la première fois que je les ai vus en concert et ce sont des amis chers.


Indolence
Flóp : Une chanson de Tante Hortense. A noter, le procédé du flash-back et le jeu avec l'intransitivité attendue du verbe "sucer".
M-Jo : C'est comme si Musidora dans "L'Age d'or" se mettait à chanter à la façon de Nancy Sinatra.

 
Tu t'aimes bien
Flóp : Une vieille chanson qui figurait sur mon CDR "L'éternel débutant".
M-Jo : J’ai adoré ce morceau quand je l’ai entendu version guitare-voix, mais  je trouvais qu'il méritait une version plus arrangée, plus puissante, et comme on était bien entouré...
Flóp :  Comme assez souvent la deuxième personne est à comprendre comme la première. Narcisse s'adresse à son miroir de poche. D'aucuns m'ont fait remarquer une ressemblance avec "Joy in Repetition" de Prince.
Bon c'est vrai, c'est une ballade bateau en trois accords. Ici la version est presque cold wave, c'est dû aux guitares de Christophe Rodomisto, sa ligne basse et ses nappes de e-bow.  On voulait un son un peu flippant à la fin et c'est du cavaco électrique joué par Eddy Godeberge.  On a aussi hurlé alors qu'on enregistrait chez M-Jo et très tard dans la nuit. Je crois que ses voisins se sont plaints.
M-Jo : Non, ils étaient cool, ils se sont juste demandés ce qui se passait. Je leur ai expliqué et je leur ai donné une confiture à la pêche de vigne pour nous excuser.


Le Temps
Flóp :  Prétexte à jouer sur deux accords au ukulélé. A noter le subtil jeu de percussions entre le reco et le haricot.
M-Jo : J'aime particulièrement le dernier couplet :
"Tu as gardé ce fou rire obscène, plein de saine cruauté,
A peine est-il un peu mélangé d'urbanité, oui mais pas tant."



100 façons
Flóp :  En dépit de quelques mots savants ("agueusie", "mullet"), c'est une chanson humble et exceptionnellement autobiographique. Fernando Maguna joue du bandonéon, qui est un instrument très étrange.
M-Jo : et complexe…

7

On va trouver
M-Jo :  Une promenade en forêt. A la suite de l'acquisition d'un nouvel instrument, une guimbarde à quatre branches, on enregistre ce morceau, instrument par instrument avec Etienne Jaumet, de passage à Marseille.
Plus tard, j'invite Stéphane Dumas et son bansurî.

 8

 
La Question
Flóp : Cachez-moi ce morceau que je ne saurais voir.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals