Tram - Kind of Closure

album de la semaine du 29/05/2002, par Monsieur Morel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TRAM - A Kind Of Closure
(Setanta/PIAS)

TRAM - A Kind Of ClosureIl y a des disques de la nuit. Ceux à qui le noir va si bien. Des recueils de mélodies calmes, posées, à la tension latente que seule l'obscurité peut magnifier. Les albums de Tram ont toujours été de ceux là et "A Kind Of Closure" ne déroge pas à la règle.

Nouveauté : l'album a été enregistré avec une section de cordes et de cuivres digne de ce nom. Cet accompagnement éloigne un peu le groupe de son mentor, Spain. Tram s'enrichit ici d'arrangements plus confortables (à la Scott Walker) qui n'auraient jamais eu leur place au sein du groupe de Josh Haden tant celui-ci aimait plutôt les violons vaporeux et alanguis.
Mais ce n'est pas l'élément essentiel qui constitue ici la véritable rupture entre ce nouvel album de Tram et ses deux prédécesseurs. L'évolution réside tout simplement dans la qualité même des compositions. Les deux premiers albums de Tram souffraient à mon humble avis, de la qualité grandiose de quelques morceaux qui prenaient dès lors toute la place de l'écoute. Sur les autres morceaux, Tram privilégiait une ambiance musicale plus que l'émotion.
Sur "A Kind Of Closure", tous les titres sont des pièces émotives, d'une sensibilité à fleur de peau. L'auditeur devient esclave de la moindre intonation vocale de Paul Anderson, la plus belle voix androgyne du moment. Cette voix emmène les morceaux où elle veut, les fait passer du léger au grave et de la tristesse à la décontraction avec une facilité insolente. "Three Years" commence mélancolique pour virer de bord au refrain, vers des rivages d'espoir. "Folorn Labour" débute désabusé pour ensuite emmener l'auditeur vers des cordes printanières. "A kind Of Closure" (la chanson) s'ouvre sombre pour terminer dans un lâché de trompettes héroïques. "The Hope Has Been Taken Away" révèle une intro à la Calexico, tendance post-rock et s'achève en BO de "Trouble Every Day". La quiétude de départ de "Understand" cède sa place à un final de music-hall qui vient conclure l'album de façon luxueuse. Tous ces climats sont autant de nuances que le groupe explore avec une immédiateté nouvelle chez lui. Immédiateté toujours empreinte de retenue, de précision et de pureté comme à son habitude.

Tram a signé son plus bel album. "A Kind Of Closure" ou comment vous faire regretter les longues nuits d'hiver.

Monsieur Morel

Three Years
Forlorn Labour
A Kind Of Closure
A Painful Education
Theme
Forgive My Dear
Fools
Only Then
The Hope Has Been Taken Away
You Let Me Down
Understand

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews