Un coup d'œil sur Beauregard

13/06/2016, par | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

 2

Pour sa huitième édition, le festival Beauregard (du jeudi 30 juin au dimanche 3 juillet) ne change pas une formule qui marche, et qui l’a hissé dans la division de tête des grands rassemblements estivaux, bien qu’il ne cherche pas à concurrencer des institutions comme les Eurockéennes ou les Francofolies. Soit un cadre enchanteur (le château de Beauregard et son parc, à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen), une ambiance conviviale et bon enfant (même si les contrôles de sécurité seront forcément renforcés cette année), deux scènes en alternance permettant de voir tous les concerts sans avoir à faire de choix cornéliens, et une programmation variée, propre à attirer plusieurs générations.

Avouons qu’on n’y a pas toujours trouvé notre bonheur : en 2015, les têtes d’affiche s’appelaient Sting, Lenny Kravitz et Scorpions, et on s’était fait porter pâle. Il y a du mieux cette année, même s’il y a de fortes chances qu’on n'ait pas de réseau au moment des Insus (ex-Téléphone, bien sûr), et si l’on n’est pas certain de rester jusqu’au bout du concert de Louise Attaque. On sera curieux en revanche de voir Robert Plant, dont la carrière post-Led Zep, entre world music, folk-rock et country atmosphérique, a souvent pris des détours inattendus. La reine PJ Harvey le dimanche est bien évidemment immanquable, et le show des Chemical Brothers le vendredi devrait, comme à Rock en Seine l’an dernier, nous en mettre plein les yeux et les oreilles, même si musicalement le duo a sans doute fait son temps.

Plus tôt dans la soirée, on ne manquera pas les concerts de Brian Jonestown Massacre, Ghinzu, Get Well Soon, The Horrors, The Kills et Beirut. Sans attentes particulières, en espérant juste que tous seront à la hauteur de leur réputation et joueront leurs meilleurs titres (c’est éminemment subjectif, certes). Beck devrait nous servir un résumé de sa riche carrière avec peut-être, comme lors de ses récents concerts, des covers hommages à Prince et Bowie. Jurassic 5, quant à lui, fera figure cette année de porte-flambeau du rap néo-old-school – et même du rap tout court.

A côté des vétérans, la jeune scène française est comme toujours bien représentée. Vu le nombre de concerts qu’ils ont donnés ces derniers mois, Feu Chatterton ! et Jeanne Added devraient être parfaitement rodés. Les quatre de Grand Blanc auront sans doute encore progressé (gag : ils succèdent à Grand Parc, un groupe local).
N U I T
arrivera-t-il à faire honneur à son nom… à 17h15 ? De son côté, La Femme nous offrira sans doute la primeur de quelques nouveaux morceaux, le deuxième album de la joyeuse troupe surf-psyché-pop étant prévu pour la rentrée. On ira peut-être aussi traîner ses Stan Smith chez les tout aussi trendy mais plus consensuels Jain, Lou Doillon, The Shoes ou Brigitte, et jeter un coup d’œil aux très farfelus Naïve New Beaters, même si l’on préfère leur chanteur David Boring quand il joue au cinéma, sous le nom d’Esteban. Les soirées du vendredi et du samedi se termineront respectivement avec Rone et Fakear, fiers représentants d’une électro aux larges horizons.

On compte sur les excellents produits régionaux (licites) pour nous permettre de tenir jusqu’au bout de la nuit (enfin, jusqu’à 3h, on n’est pas non plus à Primavera). Petite nouveauté cette année : le cashless, déjà adopté par d’autres festivals, soit une carte que l'on crédite soi-même pour consommer aux bars, se restaurer ou acheter du merchandising de l’événement. La principale incertitude restant évidemment la météo. On aurait tendance à penser qu’il a déjà suffisamment plu pour l’année entière, mais rien de sûr. Et avouons que nos meilleurs souvenirs de Beauregard sont ceux des éditions les plus sèches…

1

En attendant ces réjouissances, les compte-rendus des éditions 2012, 2013 et 2014 sont toujours en ligne.
Tout comme les interviews de Feu ! Chatterton, Grand Blanc et N U I T, auxquelles on vous incite à jeter un (beau) regard.

Photos : Vincent Arquillière

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews