Un extrait de l'album de Mendrugo en avant-première

05/07/2016, par | Avant-première |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

On aime beaucoup l'Américaine Josephine Foster, chanteuse non affiliée, un pied dans les musiques traditionnelles (blues, folk…), l'autre dans l'avant-garde. Plutôt que de tenter de résumer ici une discographie aussi touffue qu'inclassable, on préfère vous renvoyer à sa page Wikipedia en anglais. Six mois à peine après son dernier album solo, “No More Lamps in the Morning”, la voix la plus singulière du Colorado est déjà de retour avec un autre projet baptisé Mendrugo, actif depuis au moins cinq ans, mais dont c'est le premier enregistrement publié (datant en fait de septembre 2014).

Josephine Foster

Accompagnée de son mari Victor Herrero et du frère de celui-ci, José Luis, ainsi que du Japonais Taku (qui joue de divers instruments à vent) et de l'Espagnole indie folk Lorena Álvarez, Josephine Foster s'abandonne à une décontraction toute latine qui ne devrait pas laisser insensible les fans des Brésiliens Os Mutantes, de l'Argentine Juana Molina (même si musicalement le résultat est très différent, beaucoup plus brut), des nouveaux venus Cristobal and the Sea ou des chansons hispanophones de Josh Rouse.

Mendrugo - Album Cover 

L'album “More Amore” sortira le 29 juiller sur Fire Records. En avant-première, voici le morceau “Emboniga” :

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews