Utah Carol - Comfort for the traveller

07/11/2001, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

UTAH CAROL - Comfort for the Traveller
(Stomping Ground) - [site]

UTAH CAROL - Comfort for the TravellerA la première écoute du deuxième album autoproduit de ce duo de Chicago, l'auditeur a déjà tendance à se repasser en boucle le titre d'ouverture : "Airplanes", avec sa rythmique sautillante, ses harmonies vocales XY et son évidence pop aurait pu figurer sur le "Buildings and grounds" de Papas Fritas - dans lequel il aurait d'ailleurs largement surpassé tout le reste. S'arrêter là relèverait cependant de la faute professionnelle, tant ce disque impressionne finalement par sa facilité mélodique, son élégance discrète et sa finesse d'interprétation. Grant Birkenbeuel et JinJa Davis, les têtes pensantes d'Utah Carol (le nom du groupe vient d'une chanson du cow-boy de Nashville Marty Robbins) ne cachent pas leur appartenance à la tradition américaine de la poésie des grands espaces : "Angel" par exemple sonne comme une ballade old-time des Appalaches subtilement électrifiée et "Promised land" s'achève par une gigue à l'accordéon comme on peut en entendre dans les fais-dodo de Louisiane (probablement jouée au synthétiseur mais qu'importe). Et les parties de violon et de pedal-steel ne jouent pas comme souvent les enluminures mais fournissent aux chansons une architecture mélodique hypnotique qui force l'admiration ("Find a way", "When we're apart", vous complèterez la liste vous-même). Rajoutez à cela dans le registre pop à guitares les impeccables "Airplanes" déjà citée et "Silver space rocket" et vous aurez une idée d'un disque éclectique sans être fourre-tout et classique sans être passéiste. Les comparaisons sont dès lors faciles : des Walkabouts avec les pieds décollés de la glaise, les Yo La Tengo de "Fakebook" (disque de chevet pour plein de gens et finalement pour moi aussi ) et les productions de Jack Nitszche pour Neil Young sur "Way of the buffalo", ultime point d'orgue d'un album qui bondit de crête en crête avec la légèreté de ses semelles de vent. Une merveilleuse surprise et une très belle révélation.

Jean-Christophe

Airplanes
Misfits
Silver space rocket
See the sun
Find a way
Angel
When we're apart
Soda fountain
Promised land
Wandering eyes
Nellie
Mr Rogers
Dandelions
Cow-boy pop song
Way of the buffalo

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews