Vale Poher - Mute

06/09/2005, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

VALE POHER - Mute
(Site)

VALE POHER - MuteLyonnaise de 31 ans, Vale Poher est l'ex-chanteuse/guitariste de Elka Asa. Artiste multicarte qui donne dans la photo et participe à une revue littéraire numérique, elle vient surtout de sortir son premier album solo. Ce disque vous évoquera à n'en pas douter les premiers pas de PJ Harvey ou de Cat Power (et donc de Shannon Wright, pour être plus récent).
J'imagine que "Mute" est le titre le plus succinct que Vale Poher ait trouvé pour résumer ce que son album renferme de rage contenue et de délicatesse. Il est vrai que les neuf compositions sont autant de cris étranglés où la voix de la demoiselle, tantôt détachée, tantôt incandescente, mène avec fermeté une guitare sauvage et imprévisible qu'elle a pourtant su dompter après tant de kilomètres de désarroi parcourus avec son compagnon à cordes - bon, là j'invente, mais c'est pour le style. L'un des éléments les plus caractéristiques de ce disque est en effet le duo que forment la voix de Vale Poher et sa guitare. Les deux se connaissent bien et marchent main dans la main tout au long de ce disque torturé. Lorsque Vale Poher hausse le ton, sa guitare s'enflamme, tandis qu'elle s'apaise quand sa maîtresse, épuisée par sa propre colère, baisse d'intensité. Les états émotionnels de Vale Poher transpirent de ses morceaux où se mêlent tension ("Bliss"), fureur plus ou moins retenue ("D. Day", "Mass For This Mess", "Moraline") et résignation mélancolique ("Spleen Screen", "Summer Rain").
Le tout donne un premier album de bonne facture et prometteur. Reste à savoir si Vale Poher suivra le même chemin que ses illustres prédécesseurs...

Frédéric Trellu

Bliss
D. Day
Mass For This Mess
Fancy Dress
Spleen Screen
Summer Rain
Moraline
Keep On Going
Little Flat Fish


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals