Votez Collette !

18/04/2007, par | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Il est toujours préférable d'arriver tôt aux concerts. Cela permet : 1) d'avoir de bonnes places (surtout quand celles-ci sont assises) ; 2) d'assister à la première partie, ce qui est parfois l'occasion de belles découvertes. Ce fut le cas lundi dernier à la Cigale, où Ned Collette ouvrait pour Joanna Newsom - qui, à moitié cachée derrière sa harpe, livra un concert absolument somptueux. Ned Collette est un jeune singer-songwriter australien qui s'inscrit dans la lignée de grands aînés comme Fred Neil, Leonard Cohen ou Nick Drake, et évoque inévitablement quelques compatriotes surdoués, plus ou moins maudits et, pour certains, partis trop tôt : David McComb (The Triffids), Peter Milton Walsh (The Apartments), Grant McLennan et Robert Forster (The Go-Betweens)... Chanteur émouvant, guitariste brillant (il livra un long solo qui sonnait un peu comme du Hendrix joué par Vini Reilly, alias Durutti Column), Collette écrit des chansons simples qu'il joue simplement, mais avec suffisamment d'idées originales pour échapper à l'ornière un peu stérile du baladin folk à guitare. Son album, "Jokes and Trials", acheté dans la foulée, a largement confirmé ces excellentes impressions. En attendant une prochaine sortie française, on peut essayer de le commander sur le net, et aussi écouter quelques morceaux sur sa page MySpace, dont une reprise de TV On The Radio qui prouve l'ouverture d'esprit du garçon (parmi ses influences musicales, il cite aussi bien Lloyd Cole que Morton Feldman, Cat Power et Smokey Robinson). Et si vous appréciez ses chansons, n'hésitez pas à envoyer un petit mail à Ned : il vous en sera certainement reconnaissant.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews