William Schaff – "From Black sheep Boys to bill collectors"

21/10/2013, par | Livre |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

William Schaff - From Black Sheep Boys to bill collectors

Depuis une bonne dizaine d’années, William Schaff hante nos étagères de disques et nos imaginaires avec ses réalisations pour nos artistes préférés. "From Black Sheep Boys to bill collectors", publié chez Graveface Records, rassemble sous la forme d’un copieux ouvrage la somme des boulots légendaires de Schaff.

La chouette et le magnolia de "Magnolia Electric Co" : Schaff. Les visuels d’Okervill River : Schaff.

Vous aimeriez connaître l’histoire qui se cache derrière les illustrations de "Lift your skinny fists like antenna to heaven" ? Ce livre est pour vous. Vous y apprendrez ainsi que les illustrations ne sont que des extraits d’un fanzine de Schaff (intégralement reproduit dans le livre), que Schaff n’avait pas le temps à l’époque de bosser sur le visuel de Godspeed et qu’Efrim et sa bande lui ont demandé l’autorisation de prendre quelques dessins pour leur album ! Bon, les histoires, c’est bien mais les illustrations, c’est mieux. On y trouve des affiches, des cartes à gratter, des échanges de mail art avec Jason Molina (on aimerait voir les réponses). D’ailleurs, il échange beaucoup, Schaff, avec, excusez du peu, Jandek et John Darnielle de Mountain Goats, auteur de la préface du livre, au passage.

Autre prose importante du livre, celle de Will Sheff d’Okkervil River qui retrace la longue collaboration entre les deux presque homonymes.

On s’immerge dans ses paysages dantesques peuplés de personnages chimériques, de crânes d’animaux, d’instruments et on se plonge dans ses visions assez sombres d’un monde qui ressemble, malheureusement, beaucoup au nôtre.

On y trouve la magie de Schaff sous toutes ses coutures : broderies (incroyables pour "The Stand Ins" d’Okkervil), découpages (notamment ceux, complexes, de "I am very far"), collages, cartes à gratter, peintures, diaramas (pour l’ultime album de Jason Molina, "Autumn Bird Songs", dont le vinyle accompagne le livre), dessins…

C’est aussi l’occasion de voyager dans des visuels et leurs travaux parallèles, études et autres, qui ont accompagné des centaines d’heures d’écoute. Lire "From Blacksheep Boys to bill collectors", c’est retisser des liens entre des artistes majeurs et parcourir autrement une discographie intime dont les éléments a priori disjoints sont à présent reliés. Schaff est notre illustrateur proustien.

Avec l’aide de celle qui aime regarder le petit qui lève ses poings potelés comme des antennes vers le paradis, Johanna D.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews