The Wisdom of Harry - Torch Division

29/10/2003, par matthieu malon | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE WISDOM OF HARRY - Torch Division
(Matador / Beggars)

THE WISDOM OF HARRY - Torch DivisionTout était si propre que l'on avait de quoi être étonné du précédent album de The Wisdom Of Harry ("House Of Binary"). Certes, y figurait bon nombre de belles compositions et d'exploits mélodiques qui ont toujours été des qualités propres à Peter Astor - tête de file du projet - mais le ton manquait de rugosité, de quelque chose d'un peu sale auquel se raccrocher. The Wisdom Of Harry s'éloignait alors de l'ambiance de ses premiers singles (compilés sur le fameux "Stars of Super 8").
Mais rassurez-vous : question rugosité et saleté, on est servi avec "Torch Division", nouvel album qui pointe son nez ces jours ci... En effet, The Wisdom Of Harry laisse le propos électronique des disques précédents au bord de la route, pour revenir à un format pop plus classique et à une production minimale, brute et gorgée de guitares crissantes, qu'elles soient sèches ou électriques.
Les chansons de Peter Astor gagnent ainsi en profondeur et en émotion, comme au bon temps de "submarine" et "zoo". Certes, Peter a quelque peu perdu sa voix d'angelot des débuts, sa voix ronde et tendre d'antan, au profit d'une voix plus rocailleuse, comme si des litres de whisky étaient passés par là. Qu'importe, "Torch Division" a de la consistance et tient bien mieux sur la longueur que son prédécesseur.
Temps forts du disque, "Joe the Astronaut" (clin d'oeil à "Joe and the Eskimo" du Weather Prophets) et "Great Inventor" qui fait déjà figure de classique sur ma platine (une superbe version live est d'ailleurs à visionner sur le site de Matador).
Pour finir, The Wisdom Of Harry se fend de deux ballades acoustiques dont le mignon "Cuckoo" et un "Ladies and Gentlemen" fédérateur. On imagine sans mal la foule reprendre son refrain à chaque concert du duo.
Difficile pour moi d'être objectif au sujet de la carrière de Peter Astor, mais il est indéniable qu'on tient avec "Torch Division" un de ses meilleurs disques depuis longtemps.

matthieu malon

Tangled man
Sports boy
Joe the astronaut
Crash helmet
Chicken
Neon suit      
The capsule
Great inventor
Tinseltown
Beercan crown
Cuckoo
Ladies and gentleman

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews