Yo La Tengo - I Am Not Afraid of You And I Will Beat Your Ass

album de la semaine du 08/11/2006, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

YO LA TENGO - I Am Not Afraid of You And I Will Beat Your Ass
(Matador / Beggars) [site] - acheter ce disque

YO LA TENGO - I Am Not Afraid Of You And I Will Beat Your AssIls peuvent bien menacer de nous botter les fesses, on n'en démordra pas. A part "Fakebook", majestueux patchwork de fringantes reprises couplées avec des originaux du même tonneau, Yo La Tengo n'a jamais sorti d'album totalement abouti. Leur crédibilité et leur longévité viennent d'ailleurs : une intégrité personnelle jamais mise en défaut (s'il existe un temple de l'indie-pop côte est influencée par le Velvet, les membres de Yo La Tengo en sont les vestales) et des concerts où tout, y compris les dérapages, peut arriver. Succédant au plutôt décevant "Summer Sun" et surtout à la double compilation savamment construite "Prisoners of Love", "I Am Not Afraid..." fait partie des bonnes cuvées. Le groupe s'offre même la meilleure ouverture de sa carrière avec le nonchalamment bruitiste "Pass the Hatchet...", la douce comptine pop "Beanbag Chair", une ballade ("I Feel Like Going Home") digne du titre homonyme de Charlie Rich et un formidable exercice soul-funk à la Curtis Mayfield ("Mr Tough") sur lequel on rêve de voir le bassiste James McNew dandiner son quintal et demi. Pour le reste, cet album évoque, comme les précédents, le Tour de France d'avant les seringues gorgées d'EPO : on y trouve des étapes de plat pour s'ennuyer gentiment ("The Room Got Heavy", "Daphnia"), des arrivées au sommet pour vibrer ("Song for Mahila", "Point and Shoot") et, en guise de final élyséen, un résumé des étapes précédentes qui porte bien son nom : pendant les douze minutes de "The Story of Yo La Tango", Ira Kaplan pose sa voix blanche sur une longue improvisation débridée toutes guitares dehors, manifestement ficelée en une seule prise, et débordante de vitalité. Si le groupe se singularise par la variété et la richesse de ses textures musicales, c'est encore dans ce type d'acrobaties au trapèze qu'il se sent le mieux. C'est beau de ne pas avoir peur et de continuer à y croire.

Jean-Christophe

Pass the Hatchet, I Think I'm Goodkind
Beanbag Chair
I Feel Like Going Home
Mr Tough
Black Flowers
The Race Is on Again
The Room Got Heavy
Sometimes I Don't Get You
Daphnia
I Should Have Known Better
Watch out for Me Ronnie
The Weakest Part
Song for Mahila
Point and Shoot
The Story of Yo La Tango




Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews