american

Willis Earl Beal

Dans la longue lignée des musiciens DIY déglingués et attachants, qui passe notamment par Daniel Johnston ou Jad Fair, Willis Earl Beal a fait une apparition remarquée début 2012 avec la sortie chez XL Recordings de son premier album, Accousmatic Sorcery. Musicien, dessinateur, romancier, il dort sur le porche de sa grand-mère à Chicago, et laisse des flyers avec son numéro un peu partout dans la ville pour trouver des amis. 

Willis Earl Beal chante un blues brut, qui remue les tripes et l'esprit, et dont Accousmatic Sorcery présente une belle entrée en matière, loin de l'album pop classique mais plus proche de l'exploration à vif d'un esprit brillant et torturé.

Généreux, Willis Earl Beal vous enverra un dessin si vous lui écrivez et vous chantera un morceau au téléphone si vous l'appelez (Adresse et numéro sur son site)

Pour les anglophones qui souhaiteraient en savoir plus sur son histoire passionnante, vous pourrez la découvrir grâce à ce long article du Chicago Reader.

 

Tanlines

Basé à Greenpoint, quartier de Brooklyn, Tanlines est un duo de musiciens-producteurs composé de Jesse Cohen et Eric Emm.Le groupe se fait d'abord remarquer par des remix pour des groupes en vue (Telepathe, Au Revoir Simone, Memory Tapes…) et par sa présence sur la compilation Kitsuné 7. Son approche : “Des lignes de guitares expérimentales, une approche ludique mais sérieuse de la composition pop, et pourquoi pas, tout simplement, une envie de créer de jolis sons qui flatteront l’oreille des gens”. Après quelques EP, Tanlines sort son premier album Mixed Emotions au printemps 2012 chez Matador/Beggars.

<< Previous | Next >>

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews