Aberfeldy - Young Forever

22/09/2004, par Franck Z. | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ABERFELDY - Young Forever
(Rough Trade / PIAS)

ABERFELDY - Young ForeverDans le monde agité dans lequel nous vivons, rien de tel que de se plonger dans la régression la plus totale. Ca tombe bien, Aberfeldy est là pour ça. Ils le proclament haut et fort avec le titre de leur album "Young Forever". C'est donc un vrai bain de jouvence: des guitares en bois, du glockenspiel, des choeurs féminins approximatifs pour des comptines à chanter à tue-tête. Certes tout cela n'est pas très nouveau (voir Belle And Sebastian) mais, à quelques exceptions près, le résultat est une vraie réussite.
Tout d'abord, les quelques bémols : le slow "What you do" et sa mélodie empruntée au "High and dry" de Radiohead, "Heliopolis by night" (un clin d'oeil aux pApAs fritAs auxquels Aberfeldy fait par instants penser ?), un brin trop prévisibles.
Mais, à côté de cela, il y a, entre autres réjouissances, l'entraînant "Slow me down", les harmonies de "Love is an Arrow" ou la mélancolie de "Surly girl".
Pour "Summer's gone", le verdict n'est pas encore tombé car sa légèreté peut, en fonction de l'humeur du moment, énerver ou enchanter.
L'album se termine par un "Out of love" qu'aurait pu écrire John Cunningham (le mimétisme vocal est d'ailleurs troublant). Il va sans dire qu'il s'agit d'un compliment.
C'est donc un album qui pourra sembler trop doux pour certains mais dont la fraîcheur devrait ravir les amateurs de guitares acoustiques et de mélodies sucrées.

Franck Z.

A Friend Like You
Slow Me Down
Love Is An Arrow
Tie One On
Summer's Gone
Vegetarian Restaurant
What You Do
Young Forever
Surly Girl
Heliopolis By Night
Something I Must Tell You
Out Of Love

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals