Albums - At The Drive-In, Calc, The High Llamas

31/01/2001, par Rodérick Petetin | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS - par Gildas, Rodérick et Guillaume,

AT THE DRIVE IN - Relationship Of CommandAT THE DRIVE IN - Relationship Of Command
(Virgin)

S'il y a un groupe de l'écurie Grand Royal (des Beastie Boys) dont il était impossible de prévoir une quelconque reconnaissance publique, c'est bien At The Drive In, groupe underground par excellence qui se retrouve poussé par un buzz incroyable aux portes de la notoriété.

À l'écoute de ce «Relationship Of Command», personne ne pourra dire que c'est du vol: cet album est une claque monstrueuse de presque 50 minutes. Tout y est: l'énergie rageuse, les mélodies implacables, le son précis, l'invité (Iggy pop sur Rolodex Propaganda) et même les singles improbables (One Armed Scissor et surtout Cosmonaut).

Dans l'ésprit, Fugazi n'est jamais très loin, mais At The Drive In prouve que le talent n'est pas totalement destiné au seul groupe de Ian McKaye et s'impose comme un des acteurs majeurs de la scène punk/emocore.
(Roderick)


CALC - Great Fun!CALC - Great Fun!
(Spirit of Jungle / Wabram)

[site du groupe]

Disons le tout net, il ne s'agit pas là à proprement parler d'un deuxième album, mais plutôt d'une petite pause, histoire de se faire plaisir (d'où le titre), de faire plaisir aux fans de la première heure et de vider quelques tiroirs. Bien sûr le résultat - titres live, démos 4 pistes... n'a pas l'homogénéïté de "Something Sweet", mais il réussit tout de même l'exploit d'en prolonger joliment l'état de grâce, et, conjointement à des prestations live de haute volée, de conforter l'idée qu'on tient là un groupe qui compte. Pour les fans, peut-être, mais ceux qui ne le sont pas encore devraient l'acheter tout de suite. (Guillaume)

HIGH LLAMAS - Buzzle BeeHIGH LLAMAS - Buzzle Bee
(Drag City)

Ca devient une habitude, chaque fois que les High Llamas sortent un album je le chronique avec des mois de retard. Non pas que je me désintéresse des aventures sonores de Sean O'Hagan et de sa bande de joyeux drilles, bien au contraire, mais il devient de plus en plus difficile de suivre leurs pérégrinations. Alors voilà, les High Llamas ont (enfin) mis fin a leur contrat avec V2 et passent chez Drag City. Histoire de fêter l'événement ils décident de sortir un ep. Comme Sean O'Hagan en a un paquet sous la pédale, le ep se retrouve vite affublé du titre de mini lp et se gonfle en un disque de 40 minutes. "Buzzle bee" n'est peut-être pas aussi cohérent que les précédents albums des High Llamas mais c'est sans doute cela qui en fait l'intérêt. Au lieu de poursuivre un seul et même but tout au long de son opus Sean O'Hagan revient à un format de chansons pop qui se suffisent à elles mêmes. Le vibraphone et les claviers (quoique toujours présents) laissent plus de place à la guitare. Un titre comme "Get Into the Galley Shop" est même classiquement pop et "Bobby's Court" (le dernier titre de l'album) a même recours à une guitare acoustique livrée a elle même, ce que l'on n'avait plus entendu chez les High Llamas depuis longtemps. M'est avis que ce passage sur une nouvelle maison de disques aura fait du bien au petit irlandais et que 2001 nous promet bien des réjouissances.
(Gildas)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals