Albums - Spéciale Label Rec90

30/04/2003, par David Larre | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS, SPECIALE Rec90 - par David

THE LOW FREQUENCY IN STEREOTHE LOW FREQUENCY IN STEREO - The Low Frequency in Stereo
(Rec90 / United Musics Company)

Depuis quelques années, on sait les groupes scandinaves capables de toutes les musiques. Les nouvelles que nous recevons de Norvège et du Danemark, via le label Rec90, nous rappellent qu'à Bergen, l'axe électro-acoustique mis en place par les incontournables Kings of Convenience et Röyksopp est loin d'être le seul à orienter nos boussoles vers le Nord. À preuve, ces deux productions (en import dans nos contrées) tournant carrément rock. Mon premier est donc un groupe danois qui a pas mal fait parler de lui sur les scènes d'Europe où il livre une version abrasive et hautement maîtrisée de son post-rock instrumental. Les morceaux qui ouvrent ce premier album ont de quoi mettre d'accord tout le monde sur le fort potentiel de ces musiciens : "Die Electro Voice" est une sorte de croisement des meilleures partitions pour guitare de Nada Surf et Mogwai, "Still" une ballade intemporelle, quelque part entre le jazz interstellaire de Mr and Mrs Coltrane (circa 1970) et le tripatouillage ambient et cool de Air, "All in all" une vague qui s'écoule gracieusement avant de monter en écumes carillonnantes, presque de la surf music sans les voix sucrées des Boys. On sent parfois le groupe susceptible de s'égarer sur la pente "mur du son, une brique de plus", mais les envolées sont vite contrôlées par l'intelligence mélodique et le sens de la nuance. Le plus souvent, loin d'un tape-à-l'oreille agressif, cette musique savante distille des atmosphères particulièrement prenantes et secrètes, entre douceur et noirceur, sérénité et inquiétude. À suivre…
[Site]

MAGNET - Quiet & StillMAGNET - Quiet & Still
(Rec90 / Five One Inc. / United Musics Company)

Mon second est le premier album solo (sorti en 2000) de Even Johansen, norvégien émigré en Écosse, connu ici et là pour ses faits d'armes dans des groupes tels Chocolate Overdose et Libido. Doté d'une belle ambition, le jeune homme a composé, joué et produit l'intégralité de son disque. Voix plutôt charmeuse, entre l'éraillé et le suave, sens mélodique affiné, maîtrise de la palette sonore (acoustique, électrique, vocale), variation des atmosphères (un soupçon de country, quelques urgences électriques), autant de qualités qui ont commencé à porter le jeune homme au pinacle. Apparemment, ses chansons rock bien ficelées ont déjà envahi les ondes des radios US et de la BBC et l'on s'imagine que de telles mélodies ont effectivement de quoi vampiriser la mémoire affective de tout un chacun. Il reste que, parfois trop marquée en elle-même par des références lourdes (Radiohead pour les parties vocales et les ballades en apesanteur) ou confrontée à la forte concurrence des beaux gosses à la voix d'or et la guitare attrape-cœurs (Ed Harcourt, Tom McRae, Ryan Adams, liste à compléter par vos soins), sa musique ne crée pas toujours la distance et l'on peut lui souhaiter simplement de creuser davantage à l'avenir le sillon du plus personnel. Depuis l'album, un EP a paru, "Chasing dreams", le second, "The Day we left Town", doit sortir sous peu, de quoi mesurer le chemin parcouru.
[Site]

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews