Albums - Compilations Saddle Creek et Shelflife

12/11/2003, par Refau | Albums en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBUMS par Refau

Deux labels américains à l'honneur cette semaine : Saddle Creek qui connaît un certain succès commercial outre-atlantique avec The Faint et surtout Bright Eyes, et Shelflife Records qui, à l'instar de son jumeau Matinée Recordings, fait briller les couleurs de l'internationale pop aux Etats-Unis.
Les deux structures fêtent leur cinquantième sortie.

V/A SADDLE CREEK - Saddle Creek 50SADDLE CREEK - Saddle Creek 50
(Saddle Creek / Chronowax)

Compilation fleuve pour Saddle Creek qui a réuni pas moins de 22 titres et une série de vidéos sur deux disques. Ce florilège du label nous plonge dans la plus pure tradition indierock américaine. Toutes guitares dehors, Cursive, Desaparecidos et The Good Life distillent un rock épique et/ou dissonant du meilleur effet. Mais les meilleurs moments de ce double sont à mettre au compte d'Azure Ray, dont les douces complaintes boisées lorgnent intelligemment du coté de Kristin Hersh, de Sorry About Dresden (curieux patronyme…) qui délivre une powerpop divinement entêtante et surtout de Bright Eyes, qui, en impeccable maître de cérémonie, se fend d'un inédit à couper le souffle ("One Foot In Front Of The Other". La contribution de The Faint est, elle, plus anecdotique. Une belle compilation qui satisfait à toutes les exigences de l'exercice.

Groupes : The Faint, Now It's Overhead, Rilo Kiley, Cursive, Son Ambulance, Desaparecidos, The Good Life, Azure Ray, Sorry About Dresden, Mayday, Bright Eyes.

V/A SHELFLIFE - You're Still Young At HeartSHELFLIFE - You're Still Young At Heart
(Shelflife Records)

Shelflife est le chef de file des labels indiepop de la côte ouest américaine. Et cette cinquantième référence en forme de slogan ironique ("Encore jeune de cœur") rend parfaitement justice au catalogue irréprochable de ce fervent activiste de l'internationale pop. Parce qu'effectivement, malgré les années, cette musique semble toujours aussi spontanée et sensible, comment ne pas continuer à la défendre bec et ongles ? Comment dénigrer un genre qui s'érige en apologie du fragile et clame courageusement la prééminence de la sensibilité sur la dictature des modes ? On ne peut décemment pas se refuser à cette vieille maîtresse aux bras voluptueux et aux mélopées toujours réconfortantes. Chaque groupe présent sur la compilation reprend le titre d'un confrère d'écurie. Et ce joyeux foutoir d'accoucher de quelques perles rares. Pour les plus évidentes, on citera les relectures réussies du "I Was Wrong" de Majestic par Charming et surtout de "Downtown" de Charming par un surprenant Simpatico que l'on ne s'attendait pas à voir si loin de son habituel terrain de prédilection. Seul regret, l'absence des fantastiques Brittle Stars (seulement repris), qu'il serait d'ailleurs grand temps d'importer de ce coté de l'atlantique.

Groupes : The Maybellines, Brideshead, Charming, Laura Watling, Den Baron, Free Loan Investments, California Snow Story, Carnival Park, Sometimes I Wonder, Daydream Cycle, Carbonado, Soft Pillow Kisses, The Shermans, Majestic, The Sweetling, Souvenir, Calories, Simpatico, River.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals