The A.M. - The A.M.

06/10/2004, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE A.M. - The A.M.
(Recall/Sony)

THE A.M. - The A.M. Pour une fois, il faut prendre le teasing marketing du label à la lettre : Il s'agit du "groupe de Jeff Buckley", puisque c'est ainsi que se présente ce collectif dont deux des membres (Michael Tighe et Parker Kindred) ont effectivement accompagné le fils prodigue de l'icône carbonisée des 60's. Après avoir réécouté régulièrement Jeff Buckley depuis dix ans chez les plus jolies de nos copines, on avait fini par se faire une opinion en forme de match nul : côté pile, une voix superbe et un charisme dévastateur et côté face une musique lourdement emphatique et rarement digeste - comme un Janis Joplin en mec et c'est dit sans ironie. Mais son groupe ? Certes, ce n'était pas le dirigeable que cet évident admirateur de Robert Plant rêvait de faire décoller mais l'on s'en souvient comme d'un gang compact, solide et dense. Et c'est exactement l'impression qui subsiste à l'écoute du disque de The A.M. Relooké en trio avec l'appui du bassiste Andrew Wyatt, le groupe conserve, sinon une puissance de feu, en tout cas une belle homogénéité. Les influences se situeraient plutôt du côté du Roxy Music des mid-70's, références qui, si elles ne bouleverseront personne, n'ont rien de honteuses. Là où le bât blesse un peu, c'est sur les compositions où on cherche vainement un grand talent de songwriting qui n'apparaît pas flagrant à la première écoute (ni même aux suivantes). Soyons juste quand même : La mélodie sinueuse de "It's pouring" finit par s'insinuer langoureusement entre les neurones et vos orteils n'échapperont probablement à une légère danse de St Guy sur le petit riff idiot de "Spellbound". Et puis il y a même un tube : "If I was the sheriff", dont l'intro et le solo sont pompés tout droit sur le "Get it on" de T-Rex, mais que je vous mets au défi de ne pas trouver irrésistible. Pas de quoi chanter "Hallelujah" mais on en reprend.

Jean-Christophe

Changeling
If I was the sheriff
Utopia
Isolation
It's pouring
It's not for me
Spellbound
Deep city diver
Transgression
Chanay
There is a time
Colors are beginning to deepen

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals