Bodies of Water - Interview

10/12/2008, par Julian Flacelière | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

[page précédente]

 

Quelles choses essentielles avez-vous appris en écoutant tous ces vieux disques de gospel ?
Premièrement, que les idées importantes doivent être exprimées avec emphase et que leur répétition marquera l'esprit des gens. Deuxièmement, que les musiques les plus authentiques sont les expressions de la mortalité et de la faiblesse. Troisièment, qu'on a le droit de crier.

Laissez-moi vous raconter une histoire qui m'est arrivée il y a quelques temps. C'était un lundi matin, l'été débutait tout juste, et je suis allé à la cathédrale près de chez moi, une vieille et gigantesque cathédrale comme il y a dans chaque ville de France. J'étais assis sur un banc, écoutant "Doves Circled the Sky" et un prêtre passait par là, m'a demandé ce que j'écoutais. Je lui ai répondu et lui ai passé mes écouteurs. Il a donc écouté la chanson, a souri et m'a dit qu'elle devrait être jouée à la fin de l'office un jour. Je lui a dit que ce serait une idée formidable, il a souri de nouveau, et m'a dit les paroles suivantes avant de s'éloigner : "Les portes du paradis sont déjà ouvertes, mon garçon. Ne laisse personne les refermer si tu n'y tiens pas." Donc chaque lundi je passe à la cathédrale et l'attends, mais je ne l'ai jamais revu depuis.
Pourquoi ne pas y entrer [dans la cathédrale] et demander où est le prêtre ? Est-ce qu'une part de toi ne veut pas de nouveau le rencontrer ? Ne serait-ce pas amusant s'ils chantaient cela à la fin du service ? Cela semble irrévérencieux, mais je ne sais pas pourquoi.

Je crois que j'aimerais rencontrer ce prêtre de nouveau, mais je me sentirais un peu maladroit, je ne saurais guère que dire ou taire. Je crois que ce serait vraiment génial si cette chanson était chantée à la fin d'un office, mais ce n'est pas les Etats-Unis ici, on ne peut pas chanter ce que l'on désire dans une église catholique. Cela doit appartenir à un répertoire plus ou moins officiel, sauf si c'est approuvé par l'évêque, il me semble. Beaucoup de personnes ayant écouté vos disques semblent les trouver extrêmement positifs, et le gospel a toujours eu une fonction cathartique. Tous ces gens chantant ensemble, chaque voix connectée aux autres. Je me souviens de quelque chose. Un ami et moi étions en colère l'un contre l'autre, pour une raison absurde, et je ne sais pourquoi, nous avons commencé à chanter de concert, en riant, et toute l'aigreur a disparu alors que nous chantions. Est-ce déjà arrivé dans le groupe quand vous enregistriez ou donniez un concert ?
Je ne me rappelle pas que quoi que ce soit de ce genre nous nous soit arrivé. Un ami nous a dit que nos chansons étaient extatiques mais pas heureuses. La bonne humeur doit se situer quelque part entre les deux...

Il y a beaucoup d'instruments, de structures différentes dans ces albums, particulièrement dans le premier. Toutefois, Adam, le producteur, a réussi à garder l'ensemble frais et très coloré, presque délicat et lumineux. Les chansons respirent et ne suffoquent jamais. Je me demande si l'équilibre fut difficile à atteindre ou vint naturellement ? Etiez-vous étroitement investis dans la production, ou lui avez-vous laissé beaucoup de liberté ?
Nous avons travaillé main dans la main avec Adam pour produire le disque. Il parvient avec beaucoup de talent à assembler des pièces de manière à ce que le tout prenne sens, et à donner du poids aux bonnes choses. Cela a pris du temps de mixer toutes ces chansons.

Etais-tu effrayé à l'idée d'entrer en studio pour enregistrer, de ne pas arriver à retranscrire la musique que tu avais à l'esprit ?
Non. J'étais vraiment excité à l'idée d'enregistrer - ça a toujours été une expérience positive.

Est-ce que tu crois que nous pouvons "détourner notre visage de Dieu" ("I Turned my Face") ? Je me pose la question parce que j'ai lu une histoire vraie quand j'ai découvert "Ears Will Pop...". Un français est allé au Mur des Lamentations à Jérusalem, où les gens vont prier, et a entendu une conversation entre un jeune homme, ayant perdu la foi de ses pères, et une vieille femme juive. Elle lui a dit : "Tu peux renier Dieu. Tu peux dire que tu ne crois pas en Lui. Cela ne change absolument rien, parce que, que tu le veuilles ou non, ce sera toujours ton Dieu." Chaque fois que j'écoute cette chanson, je me rappelle de cette histoire et je peux presque entendre cette femme dire : "vous pouvez détourner votre visage de Dieu, mais pas Le forcer à détourner Son visage de vous." Est-ce que ce point particulier de la doctrine chrétienne vous interpelle ?
Oui, cela me parle vraiment. Je dois cependant préciser que la chanson ne parle pas du rejet de l'idée d'un Dieu, ou de la croyance en Son existence. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles quelqu'un détourne son visage d'un autre être humain..

Quelle est l'influence de la Californie, de ses paysages, ses lumières, son mode de vie, sur votre musique ?
Voilà une autre question à laquelle tu pourrais probablement mieux répondre que moi (à moins que tu ne sois jamais allé en Californie). Nous avons une maison avec une grande arrière-cour. Ce n'est plus possible dans la plupart des grosses villes, mais Los Angeles est différente. Nous vivons dans un mélange de banlieue et de zone urbaine qui semble particulier au sud de la Californie. Nous répétons dans notre garage, et nous avons enregistré "A Certain Feeling" dans notre salon. Les voisins ne se plaignent pas du bruit, ce qui semble aussi inhabituel pour une grosse ville. Quoi qu'il en soit, les choses demeurent plutôt décontractées. Il fait chaud et sec ici, mais encore une fois je ne vois pas vraiment comment ça pourrait influencer nos chansons. Les groupes vivant dans des climats chauds ont habituellement tendance à être plus groovy que ceux venant de contrées froides, mais sommes-nous groovy ? Je ne sais pas... On ne peut répondre à cette question qu'en joignant nos efforts. J'ai fait ma part ! En quoi, à ton avis, l'air chaud, les arrière-cours, les attitudes décontractées, et enregistrer à la maison façonnent ce que nous avons fait ?


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews