Cymbals Eat Guitars - Lose

29/09/2014, par Judicaël Dacosta | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Cymbals Eat Guitars - Lose

Leur premier album autoproduit, "Why There Are Mountains" semblait sorti de nulle part, entamant sa conquête par un brûlot de 6'14 qui laissait tout auditeur chancelant pour le reste du disque, aux bords du KO. Et c'est bien plus tard, une fois le cerveau remis de l'impact, qu'on se dira que ce coup était sûrement fort chanceux.

En réponse aux sceptiques, comme pour mieux équilibrer leur assaut, le groupe a mis un point d'honneur à retenter le même coup. 6'14 plus tard, "Jackson", morceau d'ouverture de ce troisième album à déjà mis les points sur les "i" et égarés les plus pessimistes.

Porté par le timbre adolescent et rageur de la voix de Joseph d’Agostino, Cymbals Eat Guitars nous entraîne dans une fête foraine dont il choisit les attractions pour nous, passant de l'envoûtante descente de grand huit ("XR" et son harmonica strident), au train fantôme, ("Laramie", morceau brûlant de plus de 8 minutes dans lequel on passe par toutes les émotions). Pour finir la balade, "Chambers", appelant les 80's de tout ces voeux nous laisse en bon terme avec vingt années de musique, Cymbals Eat Guitars prouvant une nouvelle fois que le premier uppercut de leur discographie n'était pas un hasard, mais les prémices d'une addiction.


 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Jackson
  2. Warning
  3. XR
  4. Place Names
  5. Child Bride
  6. Laramie
  7. Chambers
  8. Lifenet
  9. 2 Hip Soul

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews