The Delgados - Universal Audio

20/10/2004, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE DELGADOS - Universal Audio
(Chemikal Underground / PIAS) - [site]

THE DELGADOS - Universal AudioLes Delgados sont un de ces groupes précieux et rares comme sait en produire l'Ecosse. Précieux, finalement moins parce que leurs deux derniers albums ("The Great Eastern", "Hate") ont été -magistralement- enluminés d'or et d'argent par le grand couturier de la pop orchestrale, Dave Fridmann. Non, plutôt précieux parce que, comme New Order ou Belle & Sebastian, ils ont su faire de leurs faiblesses initiales (alternance convenue des voix masculine et féminine, refrains pop et décharges électriques un peu raides) une esthétique intransigeante porteuse d'émotions souterraines et tenaces. Un groupe attachant car obstiné. Aussi, on ne peut que saluer la décision courageuse de se passer des soins de Fridmann pour produire un disque de pop à guitares : ça leur ressemble bien. Le premier morceau "I Fought the Angels", tout de bure (les guitares corrosives en avant) et de soie (les claviers en retrait) fait d'ailleurs vite oublier les productions antérieures ; dans la foulée, le refrain de "Is this all that I Came for ?", le sautillant "Everybody Come down" tiennent la dragée haute à la power pop de Snow Patrol. Les morceaux, sans doute plus bricolés que sur leurs dernières productions, le sont néanmoins avec un tel soin (les constructions vocales aériennes de "Come Undone", ou "Keep on Breathing", un sens certain de la rupture, les ponctuations discrètes de piano, cuivres, cordes ou d'harmonica) qu'ils forcent le respect. Le disque aligne par ailleurs un nombre de tubes potentiels plus élevé que dans les précédentes livraisons et donne une réelle impression de cohérence. Qui sait ? À force d'avoir la tête dans le guidon, et de ne jamais compter que sur soi pour atteindre ses objectifs, ce groupe pourrait bien se retrouver, le temps de quelques étapes, loin devant le peloton de la pop internationale. Qui, en effet, peut les suivre sur la corde (vocale) raide (et fragile) d'un "The City Consumes Us" ou d'un "Keep on Breathing" ? Alors, peu importe qu'ils gagnent ou perdent le tour ("Sink or Swim"), ils ont d'ores et déjà gagné les faveurs durables d'une grande part du public. Il paraît qu'on appelle ça un fort capital de sympathie. Ils le méritent assurément.

David

I Fought the Angels
Is this all that I Came for ?
Everybody Come down
Come Undone
Get Action !
Sink or Swim
Bits of Bone
The City Consumes Us
Girls of Valour
Keep on Breathing
Now and Forever

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals